Après avoir bien préparé la revente de votre véhicule, vous êtes prêt à rencontrer les éventuels acheteurs. Il vous faut maintenant négocier au mieux avec l’acheteur. Attention, ce moment peut se révéler délicat, tant à l’occasion de l’essai routier, de la fixation du prix que du paiement… On ne sait hélas jamais bien à qui on a affaire.
Voici cinq conseils pour sécuriser et réussir au mieux ce marché.

Simulez votre prêt
Réponse immédiate

1. Le rendez-vous avec l’acheteur

Rendez-vous entre acheteur et vendeur d'un véhicule

  • C’est évidemment le moment important. Votre voiture est bien propre, vous avez soigné tous les détails et rassemblé tous les documents nécessaires
    Comme l’acheteur sera probablement très regardant, prévoyez un bon moment pour chaque rendez-vous.
  • Veillez à être accompagné car il existe toujours des arnaqueurs.
  • C’est aussi la raison pour laquelle un rendez-vous ailleurs que chez vous est préférable. Par exemple sur un parking, mais assez fréquenté.

Simulez votre prêt
Réponse immédiate

2. L’essai routier

Conductrice recevant les clefs d'un véhicule pour effectuer un essai routier

Il est tout à fait normal que l’acheteur souhaite faire un essai.

  • Prévoyez un itinéraire varié, bien connu de vous et conforme à l’usage courant du véhicule.
  • Avant l’essai, vérifiez le permis de conduire et la carte d’identité de l’acheteur.
  • Laisser d’abord chauffer le moteur afin de ne pas démarrer à froid.
  • Remettez l’ordinateur de bord à zéro pour pouvoir contrôler la consommation.
  • Commencer en conduisant vous-même une partie du trajet.
  • Ne donnez pas la clé, mais glissez-la vous-même dans le démarreur pour mettre en marche et reprenez-la à la fin de l’essai ou gardez-la sur vous.
  • Ne laissez personne réaliser un essai tout seul.
  • Vérifiez auprès de votre assurance si elle couvre un essai routier.

Simulez votre prêt
Réponse immédiate

3. Le mode de paiement

Différents moyen de paiement: cash, électronique, ...

  • Avant de confier les clés et les documents de votre voiture à l’acheteur, vérifiez qu’il a bien payé la totalité de la somme.
  • Pour le paiement, l’idéal est d’aller avec l’acheteur jusqu’à sa banque.
  • Vous pourrez ainsi vérifier l’authenticité des billets s’il vous paie en liquide (jusqu’à 3000€ autorisés en Belgique) ou la réalité d’un versement sur votre compte bancaire.
  • S’il vous paie par chèques de banque, n’acceptez qu’un chèque certifié par une banque belge et vérifier le montant du chèque.

Simulez votre prêt
Réponse immédiate

4. Le contrat de vente et la garantie

Signature d'un contrat de vente d'un véhicule

  • Signer un contrat de vente est une précaution juridique importante qui vous protège contre l’action de contester. Il sera rédigé en deux exemplaires, un pour vous et l’autre pour l’acheteur, qui seront tous les deux cosignés.
  • Ce document gagne à être clair et précis. Il comprendra notamment les coordonnées du vendeur et de l’acheteur, l’identification du véhicule (marque, modèle, année, n° de châssis…), la date de la vente, le prix et la modalité de paiement et un paragraphe signalant que l’acheteur est en connaissance de l’état du véhicule tel qu’il est à cette date, et la liste des documents fournis.  Différents sites proposent des modèles de contrat.
  • Faut-il donner une garantie ?
    • Si votre véhicule est toujours sous garantie de l’usine, sachez qu’en général, cette garantie continue à courir même si la voiture change de propriétaire. A vérifier auprès de votre concessionnaire.
    • Si les revendeurs professionnels sont tenus par la loi d’offrir une garantie légale à leur acheteur, le vendeur privé, lui, n’y est pas contraint.

Simulez votre prêt
Réponse immédiate

5. Et les plaques minéralogiques ?

Plaque d'immatriculation européenne

Votre plaque officielle porte la marque de la D.I.V et doit se fixer à l’arrière de la voiture. C’est le signe officiel de l’identification du propriétaire et du véhicule.

  • Si vous comptez racheter une autre véhicule, vous conservez cette plaque d’immatriculation.
    Attention toutefois, si votre plaque n’est pas au dernier modèle européen, vous devez en acquérir une de ce modèle.
  • Si vous ne comptez pas reprendre de véhicule, vous devez renvoyer votre plaque d’immatriculation à la D.I.V.. N’oubliez pas, car vous devriez payer encore la taxe de circulation.

Simulez votre prêt
Réponse immédiate

Si vous revendez votre véhicule pour en racheter un autre d’occasion, vous aurez une certaine somme à débourser. Pourquoi ne pas envisager de passer par un prêt personnel ?
Une société comme mozzeno.com vous propose un crédit voiture d’occasion financé indirectement par des investisseurs particuliers.
mozzeno.com est la seule plateforme belge qui permet à des particuliers d’emprunter indirectement à d’autres particuliers sans passer par les banques.
Elle développe ainsi la finance collaborative dans l’optique de l’argent positif.