Vous souhaitez acquérir un vélo électrique ? Consultez d’abord notre article Pourquoi acheter un vélo électrique et quel type choisir, qui vous aidera à préciser votre demande.

Vous êtes décidé à l’achat ? Le nombre de modèles de vélos électrique vous laissera peut-être perplexe…Comment donc vous y retrouver dans une telle variété ?

Voici 4 éléments importants pour bien choisir.

Simulez votre prêt
Réponse immédiate

1. Emplacement du moteur

Vélo électrique avec un moteur à la roue arrière

  • Dans la roue avant
    • Solution la plus simple, elle permet de changer les pneus sans difficulté et n’interfère pas avec le dérailleur. Le moteur entraîne les rayons de la roue. On trouve surtout cette configuration sur les vélos bon marché.
    • Elle souffre en effet de plusieurs inconvénients, comme le manque d’efficacité en côte et la diminution de l’adhérence de la roue avant.
  • Dans la roue arrière du vélo
    • Cette configuration est assez courante.
    • Ses principaux inconvénients sont une perte d’efficacité dans les côtes et parfois un manque de fluidité dans le changement des vitesses. Le remplacement de la chambre à air ou du pneu est aussi plus compliqués.
    • Le moteur dans une roue donne son impulsion lorsque les pédales commencent à tourner, via un capteur de pédalage. Parfois, le démarrage est assez brusque !
  • Central
    • Le moteur est cette fois situé dans le boîtier de pédalier. Ce système permet de doser l’intervention de l’assistance en fonction de l’intensité du coup de pédale grâce à un capteur de pression. La sensation est donc plus fluide.
    • Comme la transmission se fait par la chaîne, celle-ci, soumise à la force du moteur et du pédalage, est davantage sollicitée et fragilisée.

Simulez votre prêt
Réponse immédiate

2. La batterie

Un utilisateur de vélo électrique enlève la batterie de son vélo

Toutes les batteries sont au lithium-ion et amovibles. Certaines sont rechargées sur le vélo et d’autres en-dehors. Elles ont une borne positive et une borne négative.

  • Emplacement
    • Sur le porte-bagages :
      C’est une option très fréquente, en particulier pour les vélos meilleurs marché. Dans ce cas, le poids assez élevé de la batterie peut rendre le vélo moins stable quand on ne roule pas dessus.
    • Sur le cadre (ou, plus rarement, dans le cadre) :
      Cette position plus centrale et plus basse permet une meilleure stabilité du vélo.
  • Autonomie
    L’autonomie dépend du poids du cycliste, de la vitesse, du dénivelé, du vent…, mais surtout de la puissance de la batterie.
    Pour avoir une idée plus précise de la capacité d’autonomie, il faut regarder quelle est la puissance en watts/heure (càd. la valeur ampères/heure x volts).

Simulez votre prêt
Réponse immédiate

3. Les mécanismes du vélo

VTT dans les montagnes

La qualité des différentes composantes du vélo est évidemment importante.

  • Les freins
    Le poids et les performances du vélo électrique demandent un freinage efficace. Beaucoup sont équipés de freins à disque avec plaquettes de frein, mais les mécanismes à patins, dont certains hydrauliques (plus difficiles d’entretien), sont aussi fréquents. Le principal est d’avoir des freins puissants et efficaces !
  • La chaine
    Pour les vélos à moteur central, les courroies semblent préférables car plus solides.
  • Les pneus
    L’idéal est d’avoir des pneus de bonne qualité, avec une bande anti-crevaison et assez large pour le confort.
  • Le dérailleur
    Choisir un bon compromis dans la gamme de dérailleurs
    évite les désagréments des problèmes techniques.
    Les dérailleurs dans le moyeu empêchent la chaine de sauter et permettent le changement de vitesse à l’arrêt.
  • La solidité générale
    Avant d’acheter, jetez un coup d’œil sur les différentes parties du vélo pour vous assurer de leur bonne finition et de leur qualité (soudure, lampes, console…)

Simulez votre prêt
Réponse immédiate

4. Avant d’acheter, essayer

Compteur vitesse d'un vélo électrique

Un beau vélo peut vous taper dans l’œil, encore faut-il qu’il soit confortable et maniable pour vous.

  • Rien ne vaut un petit essai pour départager les modèles qui vous plaisent. Vous testerez ainsi la position de conduite, la selle, le passage de vitesse, l’aide dans les côtes….
  • Si vous n’avez jamais roulé sur un vélo électrique, il est possible d’en louer de manière à tester votre adaptation.
  • N’hésitez pas non plus à vérifier la facilité d’enlever la batterie car c’est un geste que vous aurez à faire souvent.

En étant attentif à tous ces aspects, vous acquerrez un vélo fiable. Reste que son prix sera relativement élevé.
Pourquoi ne pas envisager de le financer via un prêt personnel collaboratif ?

Simulez votre prêt
Réponse immédiate