Bruxelles, le 28 janvier 2020

Surreprésentation dans les défauts

En 2019, 48% des nouveaux crédits défaillants étaient des ouvertures de crédit ou des cartes de crédit renouvelable. Pourtant ce type de crédit ne représentait que 15 % de tous les crédits octroyés la même année.

Carte de crédit renouvelable et ouverture de crédit

Ce qu’on a tendance à nommer généralement « carte de crédit » peut prendre plusieurs formes, même si elles sont parfois distribuées sous des marques identiques.
Tout d’abord, les cartes de crédit à paiement différé globalisent les dépenses en une seule opération mensuelle sur votre compte bancaire.
Par contre, la carte de crédit renouvelable se distingue de la carte de crédit à paiement différé par la possibilité d’accumuler jusqu’à un plafond Les sommes dépensées sans les rembourser. Ce solde forme un crédit renouvelable à un taux généralement très élevé pouvant monter jusqu’à plus de 14 % pour les plus petits montants.

Il arrive alors que la somme des intérêts soit telle qu’elle absorbe une part importante du montant disponible. En l’absence de remboursement suffisamment régulier, les intérêts continuent à courir sur un montant important, ce qui augmente le coût total du crédit. La tentation est dès lors forte de recourir à d’autres cartes de crédit renouvelable pour arriver à s’en sortir. La spirale infernale d’une situation de surendettement risque ainsi de s’amorcer.

Sortir de cette spirale

Pour une meilleure gestion de son budget et une optimisation du coût de crédit, l’idéal est de résilier ses cartes de crédit renouvelable. Évidemment pour obtenir ces résiliations, il faut d’abord rembourser le solde ouvert de ces cartes de crédit.

Pour faciliter cette démarche, mozzeno.com a mis au point une solution efficace et simple qui passe par un prêt à tempérament. Il propose de rassembler les différentes cartes et ouvertures de crédit dans un seul prêt dont le taux varie entre 5,7 et 11,99% en fonction du risque objectif du dossier. Le consommateur obtient alors un plan de remboursement bien établi prévoyant un remboursement mensuel sur une durée gérable dans le budget de l’emprunteur. Une partie du capital est remboursé systématiquement chaque mois, ce qui permet d’optimiser le coût total du crédit.

Une solution simple, efficace et 0% papier

Pour faciliter la démarche du demandeur, mozzeno.com se sert de sa maîtrise du prêt personnel 100% digital et plus particulièrement de la signature électronique. Grâce à celle-ci, à côté des démarches classiques d’une demande de prêt en ligne, le demandeur doit uniquement signer à distance sa lettre de résiliation. C’est mozzeno.com qui se charge de la faire parvenir à l’émetteur de la carte de crédit et de lui rembourser le montant dû.

Frédéric Dujeux, co-fondateur de mozzeno.com : « La digitalisation est au cœur de notre projet depuis son lancement. Il est particulièrement intéressant de voir comment cette digitalisation peut simplifier des démarches complexes et assainir la situation financière d’emprunteurs. Si l’emprunteur fournit tous les justificatifs nécessaires et signe immédiatement les documents du contrat de prêt, l’ensemble des démarches peut être réalisé le même jour ouvrable ! »

L’Argent Positif

Avec sa proposition de résiliation simplifiée des cartes de crédits renouvelables, mozzeno.com concrétise encore une fois son positionnement de l’Argent Positif.

Xavier Laoureux, co-fondateur de mozzeno.com : « Pour nous, il est indispensable que le crédit soit utilisé positivement dans le respect de la situation de chaque emprunteur. Permettre simplement et efficacement aux emprunteurs de clôturer leur carte de crédit renouvelable est exactement une des raisons pour lesquelles nous avons lancé mozzeno.com. Des crédits utiles qui se doivent de respecter la situation de chaque demandeur. »

mozzeno.com

Active depuis février 2017, mozzeno.com est la première plateforme belge de financement collaboratif qui permet à des particuliers de financer indirectement les projets d’autres particuliers.
Avec son modèle, mozzeno.com veut revenir au fondement du système bancaire traditionnel mutualiste dans lequel l’épargne des uns sert exclusivement à financer les projets des autres, sans opération de transformation complexe.
Depuis son lancement, mozzeno.com a déjà octroyé plus de 1200 prêts collaboratifs pour près de 10.000.000 €.