Au moment de faire un emprunt, vous êtes forcément tombés sur l’acronyme TAEG. Très régulièrement utilisé par le secteur, il signifie Taux Annuel Effectif Global et est un outil indispensable lorsqu’il s’agit de trouver le crédit le plus avantageux. Mais au final à quoi ça sert ? Eléments de réponse.


Qu’est-ce que c’est ?

Le Taux Annuel Effectif Global permet de mesurer combien coûtera réellement un emprunt. Si le taux d’intérêt débiteur était historiquement mis en avant par les banques et prêteurs, les différents frais qui pouvaient s’y ajouter rendaient particulièrement complexe la comparaison entre différentes offre de crédit. Le législateur a réagi en rendant la communication du TAEG obligatoire pour permettre aux consommateurs de connaître réellement ce que coûtera un emprunt et de comparer. Une fois que vous connaissez ce fameux taux, il n’est donc plus nécessaire de s’inquiéter de la présence d’autres frais supplémentaires puisque ceux-ci y sont intégrés.


À quoi sert-il ?

Utilisé par toutes les institutions financières, le TAEG est le taux de référence, permettant de comparer objectivement les différentes offres. Suivant les montants empruntés et le niveau des mensualités de remboursement, le TAEG varie.

Est-il obligatoire ?

Toutes les institutions financières qui proposent des emprunts à la consommation doivent communiquer un TAEG. Pour encore plus de clarté, elles doivent également préciser, lors de la signature du contrat, quelle sera la somme totale que vous aurez à payer pour votre emprunt. Depuis avril 2017, le TAEG est désormais aussi obligatoire pour les crédits hypothécaires.


Comment le calculer ?

(Autant se l’avouer), il vous sera difficile de calculer par vous-même ce fameux taux sans une formule assez complexe de calcul actuariel. Le plus simple est donc probablement de l’utiliser comme élément de comparaison. A titre d’exemple, mozzeno.com propose un TAEG à partir de 2.69% pour un prêt rénovation, ce qui en fait l’un des plus bas du marché.

 

Simulez votre prêt
Réponse immédiate