Comment sont taxés les investissements immobiliers en 2024 ?

Xavier Laoureux
Xavier Laoureux
Mis à jour le

Vous envisagez d'investir dans l'immobilier cette année pour placer votre argent ? Découvrez les 4 impôts et taxes liés à l'investissement immobilier en Belgique et comment les calculer. 

1. Le précompte immobilier 

Le précompte immobilier est un impôt régional que tous les propriétaires en Belgique doivent payer chaque année. Il est calculé sur base du revenu cadastral, c'est-à-dire le revenu locatif moyen fictif du bien en 1975. Ce montant est indexé chaque année. 

Comment calculer le précompte immobilier d'un bien ? 

Pour calculer votre précompte immobilier, vous devez connaître votre revenu cadastral (consultable en ligne sur MyMinFin) et votre taux d'imposition. 

La formule de calcul du précompte immobilier est la suivante : 

Précompte immobilier = (revenu cadastral indexé x taux régional) + (précompte régional x taux provincial) + (précompte régional x taux communal)  

Les taux d'imposition varient en fonction de votre région : 

  • Wallonie : 1,25% + taux provincial + taux communal
  • Bruxelles : 1,25% + taux de l'agglomération + taux communal
  • Flandre : 3,97% + taux provincial + taux communal

Par exemple, si vous possédez un appartement à Ixelles dont le revenu cadastral indexé est de 2.000,00 €, le précompte immobilier sera de : 

  • Précompte régional : 2.000,00 € x 1,25% = 25,00 € 
  • Précompte dû à l'agglomération : 25,00 € x 9,89 = 247,25 € 
  • Précompte dû à la commune : 25,00 € x 34,50 = 862,50 € 

Le précompte immobilier total est donc de 1.134,75 € pour ce bien immobilier.  

Quand faut-il payer le précompte immobilier ? 

Les régions notifient les propriétaires chaque année au deuxième semestre. Vous recevrez un courrier vous indiquant le montant à payer, les modalités et le délai de paiement.

Bon à savoir :
Pour les habitations neuves, le précompte immobilier est dû à partir du 1er janvier de l'année de la 1ère occupation. Si la maison est occupée pour la première fois en décembre 2024, par exemple, vous devrez payer le précompte pour toute l'année 2024.

Est-il possible de réduire le précompte immobilier ? 

Certains cas spécifiques donnent droit à une réduction du précompte immobilier. Cependant, cela concerne généralement les maisons d'habitation et est réservé aux ménages modestes ou qui ont des personnes à charge (enfants, personne handicapée…). Il est donc assez rare de pouvoir en bénéficier dans le cadre d'un investissement immobilier. 

Les revenus locatifs

Les revenus locatifs sont taxés de différentes manières en fonction de l'utilisation du bien : 

Usage privéImpôt des personnes physiques basé sur le revenu cadastral majoré de 40%.
Usage professionnelImpôt des personnes physiques sur le loyer annuel brut diminué d'un forfait de 40%

Bon à savoir :
Si le bien est meublé, la part du loyer imputable aux meubles est imposée au taux de 30% (précompte mobilier).

Attention : les lois sur l'imposition des revenus locatifs pourraient être modifiées dans la prochaine réforme fiscale. Nous mettrons à jour cet article le cas échéant.

2. L'impôt sur la plus-value immobilière

Si vous revendez un bien immobilier qui n'est pas votre logement principal dans les 5 ans après son acquisition, vous devrez payer une taxe sur la plus-value réalisée. Le montant de cette taxe est de :

  • 16,5% de la plus-value pour les habitations
  • 33% de la plus-value pour les terrains non-bâtis
  • 33% de la plus-value en cas de spéculation immobilière

Bon à savoir :
Les frais liés à la vente (agence immobilière, publicité, etc.) sont déduits du montant de la plus-value lors du calcul de cette taxe.

3. La TVA 

Si vous achetez une habitation neuve, vous devrez également payer 21% de TVA lors de l'achat. Un logement est considéré neuf jusqu'au 31 décembre de l'année qui suit la première occupation. 

Bon à savoir :
Si l'habitation n'est pas neuve, vous ne devez pas payer de TVA.

4. Les frais d'achat

Lors de l'achat d'un bien immobilier, il faut compter environ 15% de frais d'achat afin de couvrir les droits d'enregistrement, les honoraires du notaire, les frais administratifs et les frais de transcription hypothécaire.

Article posté par
Xavier Laoureux

Xavier Laoureux est le co-fondateur de mozzeno. Créée en 2016, mozzeno est la plateforme digitale belge qui permet à des particuliers et des professionnels de se prêter indirectement de l'argent. Xavier, spécialiste des secteurs financiers et marketing, cherche à toujours captiver le lecteur avec du contenu et des actualités sur le crédit et l'investissement.

Découvrir ses articles

Xavier Laoureux

Le contenu de nos articles mis à jour par nos experts

Cet article a été révisé le , par Véronique Delmoitié, Head of Finance & Admin

  • Version actuelle
  • 25 mars 2024 Edité par Hadrien Drossart
  • 29 février 2024 Edité par Hadrien Drossart
  • 25 mars 2024 Posté par Xavier Laoureux
Envie d'être informé(e) en priorité des promotions, nouvelles offres et actualités de notre communauté ?
Je veux emprunter

Votre prêt personnel ou professionnel, 100% digital, financé indirectement par des particuliers et des sociétés.

Prêt personnel Prêt professionnel
221.935.456,10 € déjà octroyés aux emprunteurs
Je veux investir

Activez votre capital dans des investissements concrets et locaux: des prêts personnels et professionnels en Belgique.

Découvrir les investissements
115.117.540,91 € déjà remboursés aux investisseurs
Share
Tweet
Share
Share
Tweet
Share