À quoi correspond le TAEG d’un crédit ?

Au moment de faire un emprunt, vous avez forcément rencontré l’acronyme TAEG. Utilisé de manière récurrente dans le secteur du crédit, le TAEG, ou Taux Annuel Effectif Global, est un indicateur indispensable utilisé pour trouver le prêt le plus avantageux. Dans cet article, nous vous expliquons ce qu’est le TAEG et comment le calculer.

Définition du TAEG

Le Taux Annuel Effectif Global ou TAEG est un indicateur affiché par tous les organismes de crédit en Belgique qui permet de comparer plusieurs offres de prêt objectivement. 

Puisqu’il tient compte à la fois du taux débiteur et des frais annexes, le TAEG permet de mesurer combien coûte réellement un emprunt.

Historiquement, c’est le taux d’intérêt débiteur qui était mis en avant. Cela rendait la comparaison difficile puisque les frais de dossier et autres coûts du crédit n’étaient pas pris en compte.

La législation autour du TAEG en Belgique

Le TAEG doit toujours être mentionné dans le formulaire d’informations européennes normalisées en matière de crédit à la consommation (SECCI), annexé à l’offre de crédit.

Depuis avril 2017, le TAEG est également obligatoire pour les crédits hypothécaires.

Bon à savoir :
Votre prêteur est obligé d’afficher le TAEG de ses offres de crédit, que ce soit sur son site, dans ses prospectus et propositions d’offres, ou sur le contrat de prêt.

Quels sont les coûts pris en compte dans le TAEG ?

Le TAEG tient compte de tous les frais obligatoires liés au crédit. Il inclut entre autres :

  • Le taux débiteur,
  • Les frais de dossier,
  • Les frais de gestion,
  • Les frais des assurances obligatoires,
  • Les frais d’expertise,
  • Les frais de garantie.

Les frais supplémentaires à prévoir

S’il s’agit d’un bon outil de comparaison, le TAEG ne reflète pas toujours le coût réel du crédit. En effet, les frais suivants ne sont pas pris en compte : 

  • Les frais d’assurance lorsque celle-ci est facultative,
  • Les intérêts de retard,
  • Les indemnités de remploi,
  • Les coûts liés aux défauts de paiement,
  • Les honoraires du notaire dans le cadre du crédit immobilier,
  • Tous les autres frais non obligatoires.

Bon à savoir :
Tous ces coûts sont indiqués dans votre contrat de crédit. Vous pouvez donc en prendre connaissance avant de signer.

Les tarifs maximaux du TAEG en Belgique

En Belgique, les Taux Annuels Effectifs Globaux proposés par les organismes de crédit sont strictement encadrés par la loi et ne peuvent pas dépasser les limites maximales légales. Ce cadre permet de protéger les emprunteurs en leur garantissant un taux plafonné. 

Les taux maximaux sont mis à jour de manière régulière en fonction de l’évolution du marché.

En septembre 2022, les TAEG maximaux sont les suivants :

MontantsPrêts/ventes à tempéramentOuvertures de crédit avec carteOuvertures de crédit sans carteCrédit-bail
Jusqu’à 1 250 €17,50 %13,50 %9,50 %11,50 %
Plus de 1 250 € à 5 000 €12,50 %11,50 %8,50 %8,50 %
Plus de 5 000 €10,00 %10,50 %8,50 %8,00 %

Bon à savoir :
Vous retrouverez les taux maximaux les plus à jour sur le site du SPF Économie.

Méthode de calcul du TAEG

La méthode de calcul officielle du TAEG est définie par l’article 4§1 de l’A.R. du 4 août 1992.

La formule de calcul est la suivante :

TAEG = [(montant total remboursé – montant de l’emprunt) / montant de l’emprunt) x (12/nombre de mensualités)].

Ce calcul permet de connaître le montant que représentent les frais du crédit et de l’exprimer sous forme de pourcentage annuel.

Il faut admettre qu’il est difficile de calculer le TAEG soi-même. Heureusement, vous n’aurez pas besoin de le faire car les organismes de crédit affichent directement le TAEG de leurs offres.

Exemple de calcul du TAEG

On vous demande un remboursement total de 8.500€ pour un prêt personnel de 7.500€ avec une durée de remboursement de 42 mois. 

En appliquant la formule, on obtient un TAEG égal à  [(8.500 – 7.500) / 7.500) x (12/42)] = 0,0380 = 3,8%.

Le TAEG tient-il compte des taux variables ?

Par définition, le TAEG est toujours fixe puisqu’il ne permet pas de tenir compte d’une éventuelle variation future du taux débiteur.

Or, il est parfois possible d’opter pour un taux variable lors de la souscription d’un crédit. Dans ce cas, les intérêts et mensualités sont susceptibles d’augmenter ou de diminuer selon l’évolution de l’Euribor,  l’indice de référence en Europe. Le taux est variable, est revu périodiquement, généralement à chaque date d’anniversaire du contrat de prêt.

Dans ce cas, pour connaitre votre TAEG exact, il faudra le recalculer à chaque fois que votre taux change. Pour vous donner une idée du coût du crédit, les prêteurs donnent souvent une estimation du TAEG basée sur le taux initial.

Bon à savoir :
En Belgique, le taux d’un crédit à la consommation est toujours fixe. Seuls les prêts hypothécaires peuvent avoir un taux variable.

Article posté par
Céline Arcari

Céline Arcari, responsable légal & conformité chez mozzeno, est passionnée par le droit et la finance. Juriste expérimentée, elle veille à transmettre aux lecteurs ses idées de manière claire et concise. Découvrez ses articles et les aspects réglementaires du crédit et de l'investissement n'auront plus aucun secret pour vous.

Découvrir ses articles

Céline Arcari
Envie d'être informé(e) en priorité des promotions, nouvelles offres et actualités de notre communauté ?
S'inscrire à la newsletter
ASBL Becommerce VZW

mozzeno.com respecte le code de conduite (PDF) du Label BeCommerce

Je veux emprunter

Votre prêt personnel ou professionnel, 100% digital, financé indirectement par des particuliers et des sociétés.

Prêt personnel Prêt professionnel
101.954.833,60 € déjà octroyés aux emprunteurs
Je veux investir

Activez votre capital dans des investissements concrets et locaux: des prêts personnels et professionnels en Belgique.

Découvrir les investissements
39.935.950,46 € déjà remboursés aux investisseurs
Share
Tweet
Share
Share
Tweet
Share