Que faire de son argent ? Les meilleures astuces

Comme dans de nombreux autres pays, en Belgique le bas de laine des épargnants a augmenté de 4 % en 2020. Même si l’encours des comptes d’épargne a baissé de 1,5 milliards d’euros entre juin et septembre 2021, beaucoup de Belges se retrouvent aujourd’hui avec de l’argent à placer.

Si vous souhaitez placer vos économies mais ignorez quelle solution choisir, lisez cet article expliquant que faire de son argent. Nous vous exposons les différents placements possibles, leurs avantages et leurs inconvénients.

Que faire de son argent ?

Apprendre à mieux gérer son budget est une chose, mais savoir que faire de son argent en est une autre.

Si nos anciens plaçaient leurs économies dans un bas de laine ou une tirelire, aujourd’hui l’épargne est à la banque. Mais à moins d’être placé, l’argent ne rapporte rien. Pire, sa valeur s’amoindrit au fil des mois car pendant que celui-ci dort, le prix des produits continue d’augmenter sous l’effet de l’inflation.

Mais à l’heure où la crise fait rage et que les taux sont historiquement bas se pose la question suivante : que faire de son argent ?

Créez votre compte
gratuit et sans engagement

Les critères pour choisir son placement

Pour répondre à cette question, vous devez tenir compte de plusieurs éléments et notamment :

  • De l’objectif de votre placement,
  • Du montant que vous souhaitez placer,
  • De la durée pour laquelle vous êtes prêt à immobiliser votre argent,
  • De votre tolérance aux risques.

En matière de placement, comme dit le proverbe, mieux vaut “ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier”. Une répartition communément admise pour limiter les risques est la suivante :

  • Un tiers en immobilier,
  • Un tiers en actions,
  • Un tiers en épargne.

Placer son argent : dans quel but ?

En fonction de l’objectif de votre placement, vous pouvez vous orienter vers différents types de placements. Le but d’un placement peut être de :

  • Générer des intérêts,
  • Diversifier son épargne,
  • Défiscaliser,
  • Se constituer un patrimoine,
  • Obtenir un complément de revenu ou de pension,
  • Protéger les siens.

Que faire de son argent qui dort en banque ?

Pour choisir le placement adapté à votre situation, vous devez tenir compte du but visé. Il vous faut également effectuer un arbitrage entre votre objectif de gain et votre tolérance aux risques. Autrement dit, plus vous désirez gagner de l’argent avec votre placement, plus vous devez prendre des risques.

Les comptes d’épargne

Actuellement, en Belgique, placer vos économies sur un compte d’épargne peut vous rapporter entre 0,01 % et 0,40 % par an. Si vous ne touchez pas à votre argent pendant un an, vous percevez une prime de fidélité de 0,10 % à 0,65 %.

Sachant que le Bureau fédéral du Plan prévoit une inflation de 2,3 % en 2021 et 3,3 % en 2022, cette solution ne permet pas de compenser l’impact de l’inflation. Son avantage réside dans son caractère sécurisé et dans la possibilité de récupérer son argent à tout moment.

La bourse

Acheter et vendre des titres sur les marchés financiers, souvent des actions de société cotées, peut permettre de gagner gros mais en prenant également des risques élevés de perdre. Ce type de placement requiert toutefois :

  • De suivre le cours des actions ou de déléguer la gestion à un spécialiste,
  • Une appétence au risque élevée,
  • La faculté d’attendre sur une durée indéterminée avant de réaliser une plus-value.

Les assurances

Il existe en Belgique un produit d’assurance du type branche 21 appelé assurance-épargne. Il s’agit d’un produit d’épargne pour placer de l’argent à moyen ou long terme.

Voici les principaux avantages de l’assurance-épargne :

  • Pour chaque prime, un taux d’intérêt garanti en vigueur au moment du versement,
  • Éventuellement une participation bénéficiaire ajoutée au capital ou à la réserve,
  • La possibilité de protéger ses proches en optant pour une assurance décès,
  • Une protection à concurrence de 100 000 € par preneur si l’assureur fait faillite.

L’assurance-épargne présente également des inconvénients majeurs.

  • Ce produit est soumis à une taxe de 2 % sur les primes que vous versez et très souvent à des frais d’entrée,
  • Il faut le conserver pendant huit ans pour éviter le précompte mobilier,
  • La rentabilité est limitée. En fonction des compagnies, le rendement de ce produit était de 0,47 % à 1,45 % en 2020.

Réservée aux investisseurs prudents, cette participation peut être exonérée d’impôts sous certaines conditions (éxonération de précompte si vous conservez cette assurance au moins huit ans).

L’immobilier

L’immobilier est une valeur refuge. Que vous achetiez une résidence principale ou secondaire ou investissiez dans un bien pour le louer, la pierre vaudra toujours quelque chose. Notez toutefois qu’investir dans l’immobilier peut présenter quelques inconvénients :

  • Si votre bien est mis en location, il existe un risque de non paiement par le locataire,
  • La nécessité d’entretien de votre bien présente des coûts non négligeables et peut parfois poser quelques soucis.

Acquérir sa résidence principale, c’est se donner les moyens d’être propriétaire d’un bien lorsque le prêt est soldé. C’est également éviter de payer un loyer qui ne procure aucun droit de propriété, même après des années de paiement.

En plus, ou à la place d’une résidence principale, vous pouvez également investir dans un bien locatif. En Belgique, l’opération s’avère particulièrement intéressante :

  • Les niveaux de loyers permettent de générer une rentabilité d’environ 4 %,
  • Les revenus fonciers belges ne sont pas imposables, sauf si le locataire loue le bien dans un but professionnel,
  • En cas de revente après cinq ans de détention, la plus-value n’est pas imposée.

Si vous choisissez le bien locatif, découvrez quels seront les frais de location de votre appartement auquel devra s’attendre votre locataire.

Les métaux précieux

Les métaux précieux constituent une autre valeur refuge. Placement sûr à moyen et long terme, les métaux précieux protègent l’investisseur contre les réformes monétaires et l’inflation.

Autre avantage de taille en Belgique : les plus-values sur l’or ne font l’objet d’aucune taxation.

Toutefois, ce type de placement présente plusieurs inconvénients :

  • Des commissions de change souvent importantes,
  • Un risque quant à la fiabilité de l’émetteur,
  • Les investissements en or papier sont soumis à des frais de gestion.

Créez votre compte
gratuit et sans engagement

Les crypto-monnaies

Depuis plusieurs années, les investissements dans les crypto-monnaies sont très en vogue. Ce nouveau type de placement offre des perspectives d’avenir prometteuses, mais présente un risque élevé de fraude.

L’inconvénient majeur des crypto-monnaies est sans conteste leur volatilité. Pour preuve, le bitcoin dont le cours était de 63 000 $ en avril 2021, 30 000 $ en juillet 2021 et 66 000 $ en octobre 2021.

Pour l’ensemble de ces raisons, les crypto-monnaies sont plutôt réservées aux investisseurs avertis.

Les activités économiques

Une des raisons des taux d’intérêt faibles voire nuls, c’est la volonté des banques centrales dont la zone euro, de stimuler l’activité économique. Dans cette perspective, l’accès au crédit est facilité afin d’inciter les épargnants à placer une partie de leur épargne dans l’économie réelle.

La crise sanitaire nous a conduit dans une période de récession. Rien qu’en Belgique, les consommateurs ont dépensé 12 % de moins en 2020 qu’en 2019 et cette tendance baissière se confirme en 2021.

L’apport de capitaux dans les entreprises est plus que jamais bienvenu. Mais dans ce type d’investissement, le choix de l’entreprise est crucial, la rentabilité de placement dépendant entièrement de l’activité. Le retour sur investissement peut être inférieur aux prévisions, sans oublier que le risque de tout perdre existe.

C’est pourquoi ce type d’investissement doit toujours être fait en connaissance de cause et avec circonspection !

C’est précisément le soutien à des entreprises ou à des indépendants par des investissements indirects de particuliers que permet la plateforme mozzeno.

Grâce à mozzeno, des particuliers peuvent investir pour soutenir indirectement d’autres particuliers ou professionnels, sans passer par une banque. Dans cette opération collaborative, l’argent devient pleinement positif !

mozzeno propose également des prêts destinés à des professionnels. Ainsi, la communauté collaborative peut soutenir la création, le développement ou le maintien à flot d’entreprises et d’initiatives professionnelles.

Article posté par
Hadrien Drossart

Hadrien Drossart occupe le poste de producteur de contenu digital chez mozzeno. Passionné par la communication digitale et les nouvelles technologies, il déniche les dernières tendances qu'il vous propose dans différents articles sur le crédit et sur l'investissement. Découvrez ses articles et restez informé :)

Découvrir ses articles

Hadrien Drossart
Envie d'être informé(e) en priorité des promotions, nouvelles offres et actualités de notre communauté ?
S'inscrire à la newsletter
ASBL Becommerce VZW

mozzeno.com respecte le code de conduite (PDF) du Label BeCommerce

Je veux emprunter

Votre prêt personnel ou professionnel, 100% digital, financé indirectement par des particuliers et des sociétés.

Prêt personnel Prêt professionnel
111.912.850,06 € déjà octroyés aux emprunteurs
Je veux investir

Activez votre capital dans des investissements concrets et locaux: des prêts personnels et professionnels en Belgique.

Découvrir les investissements
45.045.213,53 € déjà remboursés aux investisseurs
Share
Tweet
Share
Share
Tweet
Share