Attention, emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent.

Prêt personnel ou découvert bancaire : que choisir ?

Hadrien Drossart
Hadrien Drossart
Mis à jour le

Une fin de mois difficile, une dépense imprévue, un arrêt maladie qui entraîne une diminution de revenus… Parfois, emprunter est la seule solution pour faire face aux aléas de la vie.

Dans cette situation, deux choix s’offrent à vous : emprunter un montant fixe via un crédit personnel ou demander une autorisation de découvert à votre banque.

Découvrez les avantages et les inconvénients de ces deux solutions, laquelle choisir en fonction de votre situation et s’il est possible de souscrire un prêt en étant à découvert.

En quoi consiste le découvert bancaire ?

Lorsque vous dépensez plus que ce que vous possédez sur votre compte en banque, celui-ci passe en négatif. Vous avez désormais une dette envers la banque, qui vous a avancé de l’argent. C’est ce qu’on appelle le découvert bancaire.

Le découvert est considéré comme un prêt et doit être remboursé avec intérêts. Cela vous permet de bénéficier temporairement d’une certaine marge financière lorsque vous traversez une période difficile.

Les différents types de découverts

Il existe plusieurs types de découverts bancaires :

  • La facilité de découvert : votre contrat vous autorise à être à découvert dans la limite d’un certain montant moyennant le paiement d'intérêts. Il s'agit d'une forme d'ouverture de crédit.
  • La facilité de caisse : il s'agit d'une facilité de découvert pour des petits montants qui doivent être remboursés en quelques semaines maximum. Cet emprunt est souvent destiné aux entreprises.
  • Le découvert autorisé (ou dépassement) : votre banque vous autorise à être dans le rouge, mais cet accord est informel et ne fait pas l'objet d'un contrat. Cela est également valable pour le dépassement d'une facilité de découvert officielle.
  • Le découvert non autorisé :  votre banque ne vous autorise pas à descendre en négatif. On parle également de découvert non autorisé lorsque la limite de la facilité de découvert a été dépassée. Vous risquez alors de devoir payer des pénalités élevées, de voir votre compte bloqué et d'être fiché à la Banque Nationale de Belgique.

Prêt personnel et découvert bancaire : quelle différence ?

Le prêt personnel et le découvert bancaire permettent tous les deux d’emprunter de l’argent, mais les similitudes s’arrêtent là : ceux-ci sont destinés à des situations différentes et n’ont pas les mêmes conditions, tarifs et mode de fonctionnement.

Découvert Prêt personnel
Type de prêtOuverture de créditCrédit à la consommation
ObjectifPallier un manque de liquiditésFinancer un projet
Remboursement À votre rythme (sauf obligation de remise à zéro ponctuelle)Par mensualités constantes
Taux d'intérêtTaux élevéTaux intéressant

Peut-on emprunter quand on est à découvert ?

Si vous êtes à découvert, il vous sera plus difficile d'obtenir un crédit : en effet, les prêteurs évaluent votre situation financière et ne peuvent pas prêter de l'argent aux personnes qui risquent le surendettement. 

Le plus simple est donc de commencer par remettre de l'ordre dans vos finances avant de penser à vos prochains projets. 

En revanche, si vous avez des revenus suffisants pour payer vos mensualités, vous pouvez demander un prêt personnel afin de rembourser votre découvert. Cela vous évitera des difficultés vis-à-vis de votre banque, et vous pourrez ensuite rembourser votre dette petit à petit.

Bon à savoir :
En Belgique, les prêteurs ont l'interdiction d'accorder un nouveau crédit aux personnes qui figurent sur la liste des mauvais payeurs de la Centrale des Crédits aux particuliers.

Prêt personnel ou découvert : que choisir ?

Vous allez bientôt devoir réaliser des dépenses importantes et vous cherchez une solution de financement ? Voici comment choisir entre le découvert bancaire et le prêt personnel.

Pourquoi opter pour un prêt personnel ?

Le prêt personnel est idéal si vous souhaitez financer un projet bien défini, comme une voiture, des rénovations ou un voyage. Si vous pouvez fournir des factures et bons de commande, vous pourrez même obtenir un taux d'intérêt plus avantageux. 

Le crédit à la consommation est également recommandé si vous connaissez déjà le montant que vous allez devoir dépenser et préférez rembourser un montant fixe chaque mois.

Quand demander une facilité de découvert ?

La facilité de découvert est à privilégier si vous souhaitez disposer d'une marge de manœuvre en cas de dépense imprévue. Elle est à réserver aux situations exceptionnelles que vous n'auriez pas pu anticiper. 

Le découvert vous permet de garder une certaine flexibilité en cas de fin de mois difficile. En revanche, ce n'est pas une solution de long terme : si vous êtes régulièrement dans le rouge, mieux vaut revoir votre mode de vie à la baisse ou trouver de nouvelles sources de revenus.

Article posté par
Hadrien Drossart

Hadrien Drossart occupe le poste de producteur de contenu digital chez mozzeno. Passionné par la communication digitale et les nouvelles technologies, il déniche les dernières tendances qu'il vous propose dans différents articles sur le crédit et sur l'investissement. Découvrez ses articles et restez informé :)

Découvrir ses articles

Hadrien Drossart

Le contenu de nos articles mis à jour par nos experts

Cet article a été révisé le , par Véronique Delmoitié, Head of Finance & Admin

  • Version actuelle
  • 09 janvier 2024 Edité par Hadrien Drossart
  • 08 décembre 2023 Edité par Hadrien Drossart
  • 15 septembre 2023 Edité par Hadrien Drossart
  • 09 mai 2023 Edité par Hadrien Drossart
  • 21 décembre 2021 Posté par Hadrien Drossart
Envie d'être informé(e) en priorité des promotions, nouvelles offres et actualités de notre communauté ?
Je veux emprunter

Votre prêt personnel ou professionnel, 100% digital, financé indirectement par des particuliers et des sociétés.

Prêt personnel Prêt professionnel
231.627.985,60 € déjà octroyés aux emprunteurs
Je veux investir

Activez votre capital dans des investissements concrets et locaux: des prêts personnels et professionnels en Belgique.

Découvrir les investissements
122.617.222,65 € déjà remboursés aux investisseurs
Share
Tweet
Share
Share
Tweet
Share