Investir son argent : 6 erreurs à éviter

Xavier Laoureux
Xavier Laoureux
Mis à jour le

Lorsqu'on investit de l'argent, les erreurs peuvent coûter très cher : une décision prise trop rapidement, une arnaque non décelée ou un risque mal évalué, et vos économies durement gagnées peuvent partir en fumée. Heureusement, il est possible d'éviter tout cela en adoptant les bonnes pratiques.

Voici 6 erreurs fréquemment commises par les investisseurs amateurs et les solutions pour les éviter. 

1. Investir toutes vos économies 

Même s'il peut être tentant d'investir le plus possible afin d'augmenter vos bénéfices, veillez toujours à conserver une réserve de sécurité sur votre compte d'épargne. En effet, les placements les plus courts ont un horizon de minimum 6 mois (et certains de plus de 10 ans !). Si vous avez un jour besoin de liquidités pour faire face à une situation imprévue et que toutes vos économies sont placées dans des investissements, vous pourriez vous retrouver en difficulté. On conseille généralement de conserver environ 4 à 6 mois de salaire sur un compte épargne avant de commencer à investir. 

2. Ne pas avoir d'objectif 

Pour que vos investissements soient optimaux, vous devez d'abord définir vos objectifs et vos besoins. Voici quelques exemples d'objectifs que vous pourriez fixer : 

  • Faire fructifier votre argent pour rattraper l'inflation
  • Préparer votre retraite
  • Aider vos enfants financièrement pendant leurs études et au début de leur vie active
  • Avoir une source de revenus supplémentaire
  • Léguer un patrimoine à vos enfants

Connaître votre objectif vous permettra de choisir les meilleurs placements en fonction de leur niveau de risque, de leur échéance et de leur rentabilité. 

3. Ne pas diversifier vos placements

La diversification est la meilleure sécurité possible lorsqu'on investit. En effet, en mettant tous vos œufs dans le même panier, vous prenez le risque d'être fortement impacté si votre placement venait à être en perte. 

Pour protéger votre argent et faire face aux risques imprévisibles de l'investissement, le plus efficace est d'investir dans différents types d'actifs ayant différents niveaux de risque (bourse, immobilier, assurances…). De cette manière, si l'un d'eux venait à être en perte, les gains des autres placements permettront de rééquilibrer vos résultats. 

4. Suivre les tendances sans les analyser

En investissement, suivre les tendances n'est pas toujours la meilleure solution : selon le célèbre investisseur américain Warren Buffet, "le meilleur moment pour s'intéresser à une action, c'est quand personne d'autre ne le fait" ! 

En effet, lorsqu'un placement est à la mode, son prix va généralement augmenter. C'est vrai en immobilier comme en bourse : plus les gens achètent un certain titre ou un certain type de bien, plus son prix moyen augmente. Mieux vaut donc parfois aller à contre-courant pour profiter des prix lorsqu'ils sont au plus bas, et récupérer les bénéfices une fois qu'ils auront augmenté. 

5. Prendre des décisions émotionnelles

Les émotions sont les pires ennemies de l'investisseur, car elles mènent à des décisions irrationnelles qui peuvent vous coûter beaucoup d'argent. Et pourtant, il est très difficile de garder la tête froide lorsqu'on voit le cours d'une action dégringoler, ou quand on découvre qu'un promoteur immobilier commence à construire un building géant juste à côté d'un investissement locatif ! 

La meilleure chose à faire dans cette situation est de mettre de côté les sentiments d'urgence et de panique pour se concentrer sur des pensées plus rationnelles. Envisagez la situation à long terme : comment le marché va-t-il reprendre dans les prochains mois et années ? Que pouvez-vous mettre en place pour améliorer la situation ? Il serait dommage de vendre hâtivement alors que vous auriez pu récupérer votre argent en attendant quelques années de plus que les prix se redressent.

6. Être aveuglé par la promesse d'un haut rendement

Certains rendements très alléchants peuvent donner envie d'investir les yeux fermés. Mais il ne faut pas oublier que plus le rendement est élevé, plus le risque l'est aussi ! En effet, les actions avec la rentabilité potentielle la plus importante sont aussi les plus volatiles, à la hausse comme à la baisse. 

Sans compter les arnaques, qui sont nombreuses dans le domaine, et qui promettent des rendements trop beaux pour être vrai afin d'attirer des investisseurs. 

Avant de choisir un produit d'investissement aux rendements très élevés, soyez donc attentif à bien tenir compte des risques associés.

Article posté par
Xavier Laoureux

Xavier Laoureux est le co-fondateur de mozzeno. Créée en 2016, mozzeno est la plateforme digitale belge qui permet à des particuliers et des professionnels de se prêter indirectement de l'argent. Xavier, spécialiste des secteurs financiers et marketing, cherche à toujours captiver le lecteur avec du contenu et des actualités sur le crédit et l'investissement.

Découvrir ses articles

Xavier Laoureux

Le contenu de nos articles mis à jour par nos experts

Cet article a été révisé le , par Véronique Delmoitié, Head of Finance & Admin

  • Version actuelle
  • 25 mars 2024 Edité par Hadrien Drossart
  • 29 février 2024 Edité par Hadrien Drossart
  • 20 février 2024 Edité par Hadrien Drossart
  • 29 février 2024 Posté par Xavier Laoureux
Envie d'être informé(e) en priorité des promotions, nouvelles offres et actualités de notre communauté ?
Je veux emprunter

Votre prêt personnel ou professionnel, 100% digital, financé indirectement par des particuliers et des sociétés.

Prêt personnel Prêt professionnel
222.020.678,45 € déjà octroyés aux emprunteurs
Je veux investir

Activez votre capital dans des investissements concrets et locaux: des prêts personnels et professionnels en Belgique.

Découvrir les investissements
115.119.953,12 € déjà remboursés aux investisseurs
Share
Tweet
Share
Share
Tweet
Share