Attention, emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent.

Comment financer des études en Belgique ?

Hadrien Drossart
Hadrien Drossart
Mis à jour le

Vous souhaitez entamer des études supérieures, une formation professionnelle ou aller étudier à l’étranger ? Voici la liste de toutes les solutions et aides pour financer vos études en Belgique. 

Financer des études supérieures

En Belgique, les études supérieures sont en grande partie financées par l’État. Cependant, il reste un minerval d’un peu moins de 1.000 € par année d’étude à verser pour s’inscrire dans une Haute École ou une université. 

Attention : pour les étudiants étrangers venant d’un pays non européen, ces frais peuvent aller jusqu’à 6.000 €.

Cela reste un montant important, auquel viennent s’ajouter tous les autres frais liés aux études : location d’un kot, achat des livres scolaires et d’un ordinateur portable, frais de transport pour rejoindre le kot et pour se rendre en cours chaque jour… Et cela pour une durée d’environ 3 à 5 ans en fonction du parcours d’étude choisi. 

Voici les 5 options pour financer vos études supérieures en Belgique afin de vous aider à bien préparer votre rentrée.

1. Le soutien des parents

Les parents apportent souvent un soutien financier important pendant les études. Quand ils peuvent se le permettre, ils acceptent souvent de payer les frais pour leurs enfants afin de leur garantir un avenir professionnel prometteur. 

Cependant, toutes les familles n’ont pas les moyens de financer des études à 100%. C’est pourquoi les étudiants ont fréquemment recours aux 4 autres options ci-dessous. 

2. La bourse d’études

Les étudiants issus d’un ménage aux revenus modestes peuvent recevoir une aide financière de l’État pour payer leurs études supérieures. 

Cette aide peut prendre plusieurs formes : 

  • Une allocation d’études pouvant aller de 400 € à 5.000 € par an
  • Un remboursement total ou partiel du minerval 
  • Des logements à loyer réduit mis à disposition par l’établissement scolaire

Bon à savoir :
Certains établissements proposent des aides spécifiques pour les étudiants en difficulté, n’hésitez donc pas à vous renseigner dans votre Haute École ou université.

Attention :
Ces aides peuvent vous être retirées si vous arrêtez vos études en cours de route ou échouez à vos examens.

3. Le prêt étudiant

Lorsqu’une famille ne correspond pas à la définition des revenus modestes, l’étudiant n’a pas droit à une bourse et il peut avoir des difficultés à financer ses études.

Dans ce cas, il est toujours possible de demander un prêt étudiant. Ce crédit vous permet d’emprunter le montant nécessaire pour payer le minerval, mais aussi le kot et les autres dépenses liées à votre cursus. 

Ce sont souvent les parents qui souscrivent un crédit étudiant pour leur enfant car celui-ci ne dispose pas encore de revenus suffisants.

Il existe deux types de prêts étudiants : 

  • Le prêt étudiant remboursé après les études : vous ne commencez à rembourser votre prêt qu’après avoir trouvé un travail. 
  • Le prêt étudiant à mensualités constantes : vous remboursez chaque mois une partie du capital et des intérêts.

Bon à savoir :
Le prêt étudiant mozzeno est un crédit à mensualités constantes destiné aux emprunteurs avec un budget mensuel permettant de le rembourser sans difficulté, par exemple :
- aux étudiants de plus de 18 ans qui ont une source de revenus stable
- aux parents qui souhaitent financer les études de leurs enfants
- aux personnes qui souhaitent suivre une formation professionnelle

4. Le prêt étudiant social

En Belgique, les étudiants inscrits dans un établissement de la Communauté française peuvent obtenir un prêt d’études social. 

Le montant et le taux d’intérêt du prêt varient selon les provinces et les établissements scolaires. Renseignez-vous auprès du service social des étudiants de votre école.

5. Le job étudiant

Une autre manière de financer vos études est de chercher un job d’étudiant. Ce type d’emploi est souvent assez flexible, ce qui vous permettra de choisir le nombre d’heures que vous souhaitez prester et d’avoir des horaires en soirée et le week-end.

Bon à savoir :
En tant qu’étudiant, vous pouvez travailler jusqu’à 600 heures sous le régime des cotisations sociales réduites. Vous retrouverez le décompte de vos heures travaillées sur la plateforme Student@Work.

Financer une formation professionnelle 

Vous souhaitez changer de profession ou faire avancer votre carrière ? La formation professionnelle est un tremplin pour évoluer dans votre travail. 

Le prix d’une formation professionnelle peut aller de 500 € à 4.000 € en fonction du sujet et de la durée de la formation. Un prix qui n’est pas toujours facile à assumer, surtout si vous êtes entre deux emplois ou avez diminué votre temps de travail pour assister aux cours. 

Voici quelques pistes pour financer votre formation professionnelle en Belgique. 

Le prêt formation

Le prêt formation est un prêt étudiant qui peut être utilisé pour financer une formation professionnelle. Pour y avoir accès, vous devez avoir des revenus suffisants, il est donc préférable de conserver au minimum un emploi à mi-temps.

Le travail à temps partiel

Vous pouvez aussi continuer à travailler à temps partiel afin de gagner suffisamment d’argent pour subvenir à vos besoins et payer la formation tout en libérant des heures pour suivre les cours.

Financer des études à l’étranger

Les études à l’étranger sont souvent assez chères : en effet, la Belgique est l’un des pays où il est le moins cher d’étudier ! 

Par exemple, si vous allez étudier en France dans une université privée, comptez 3.000 € à 10.000 € par an. En Angleterre, il faut prévoir 10.500 € par année, sans compter le prix du logement et des fournitures scolaires.

Pour financer des études à l’étranger, il est donc fréquent d’avoir recours au prêt étudiant. Ici aussi, ce sont souvent les parents qui souscrivent ce prêt à leur nom car le salaire d’un étudiant est rarement suffisant pour demander un prêt.

Article posté par
Hadrien Drossart

Hadrien Drossart occupe le poste de producteur de contenu digital chez mozzeno. Passionné par la communication digitale et les nouvelles technologies, il déniche les dernières tendances qu'il vous propose dans différents articles sur le crédit et sur l'investissement. Découvrez ses articles et restez informé :)

Découvrir ses articles

Hadrien Drossart

Le contenu de nos articles mis à jour par nos experts

Cet article a été révisé le , par Jean-Christophe Vanderstraeten, Product & Project Manager

  • Version actuelle
  • 09 janvier 2024 Edité par Hadrien Drossart
  • 04 mai 2023 Edité par Hadrien Drossart
  • 14 avril 2023 Edité par Hadrien Drossart
  • 14 avril 2023 Posté par Hadrien Drossart
Envie d'être informé(e) en priorité des promotions, nouvelles offres et actualités de notre communauté ?
Je veux emprunter

Votre prêt personnel ou professionnel, 100% digital, financé indirectement par des particuliers et des sociétés.

Prêt personnel Prêt professionnel
236.252.180,31 € déjà octroyés aux emprunteurs
Je veux investir

Activez votre capital dans des investissements concrets et locaux: des prêts personnels et professionnels en Belgique.

Découvrir les investissements
127.363.900,96 € déjà remboursés aux investisseurs
Share
Tweet
Share
Share
Tweet
Share