Vous souhaitez financer un projet personnel sans avoir à mobiliser votre épargne ? De nombreuses solutions s’offrent à vous, parmi lesquelles la souscription d’un prêt à la consommation ou encore l’autorisation de découvert. Toutefois, ces deux solutions visent à répondre à des objectifs variés. Découvrez les principales différences entre le prêt personnel et le découvert bancaire.

 

Prêt à tempérament, découvert autorisé : des différences majeures

La demande de prêt personnel et l’autorisation de découvert bancaire constituent des solutions de financement flexibles. Toutefois, ces deux modes de financement s’opposent à bien des égards. En effet, leurs modalités de souscription et de remboursement n’offrent pas les mêmes possibilités aux particuliers.

Le prêt personnel fait partie de la grande famille des crédits à la consommation. Limité par un plafond de 75 000 €, il vous permettra de financer tous types de projets. Le principal avantage du prêt à tempérament réside dans sa flexibilité : en effet, vous serez en mesure d’affecter les fonds empruntés au projet de votre choix. Toutefois, certains types de crédit doivent être affectés à un projet précis (l’achat d’une voiture ou la rénovation d’une maison, par exemple). Il vous faudra donc vous renseigner à l’avance sur l’affectation obligatoire, ou non, de votre emprunt, selon vos besoins en trésorerie.

Les découverts bancaires, quant à eux, vous permettent d’emprunter de l’argent pour des périodes courtes, à partir d’un compte courant. Dans ce cas de figure, votre banque vous autorise à placer votre compte dans une situation débitrice, à condition de respecter le plafond fixé par votre contrat.

 

Découvert autorisé, crédit à la consommation : des objectifs variés

Les découverts bancaires et les prêts à tempérament ne répondent pas aux mêmes objectifs, et vous offriront des possibilités différentes si vous souhaitez emprunter.

En effet, une demande de prêt vise généralement à financer un projet particulier. Dans ce cas, il n’est pas rare que vous disposiez d’un budget précis, dont il vous faudra tenir compte pour définir les modalités de votre emprunt (montant, durée, etc.). Par ailleurs, la souscription d’un emprunt donne lieu à des remboursements réguliers, parfois à long terme : il faudra donc vous assurer de votre capacité de remboursement, ou de votre solvabilité, tout au long de la durée de votre emprunt. Cependant, les taux d’intérêt appliqués se révéleront généralement plus avantageux que les frais liés à un découvert.

L’autorisation de découvert, en revanche, sera plutôt adaptée aux besoins ponctuels et imprévus en trésorerie. Elle pourra notamment vous permettre de financer des achats de petite envergure, tout en bénéficiant d’une flexibilité à toute épreuve : en accord avec votre banquier, et selon vos capacités de remboursement, le plafond et la durée de votre découvert autorisé peuvent être modifiés à tout moment. Toutefois, les taux d’intérêt appliqués à ce type de solution bancaire se révèlent souvent plus élevés que les taux des crédits classiques, bien qu’ils ne s’appliquent qu’à la partie utilisée de la réserve. Par ailleurs, l’utilisation de votre découvert bancaire vous obligera à « zéroter » le solde débiteur à intervalles réguliers. Cela signifie que vous serez obligé de remettre le solde de votre découvert à zéro.

 

Prêt en ligne ou découvert autorisé : comment choisir ?

En tout premier lieu, votre choix doit dépendre de vos besoins spécifiques. En effet, ces deux modes de financement ne vous offrent pas les mêmes possibilités, tant sur le plan du montant que sur celui des modalités de remboursement. Par ailleurs, votre choix devra également reposer sur vos capacités de remboursement réelles : un emprunt, quelle qu’en soit la nature, vous engage et doit être remboursé.

Vous souhaitez emprunter pour financer un projet personnel ? Réalisez votre demande de prêt personnel sur Mozzeno, obtenez votre prêt en ligne et bénéficiez dès à présent de la récompense pour remboursement parfait !

Simulation de prêt