1. Ne pas se laisser de la marge au niveau budget
  2. Ne pas comparer
  3. Ne pas lire les conditions générales
  4. Ne se focaliser que sur le taux
  5. Ne pas prendre en considération la possibilité de regrouper ses crédits

1. Ne pas se laisser de la marge au niveau budget

Lorsque vous avez un projet et désirez faire un crédit pour le financer, il est très important de bien évaluer préalablement votre capacité d’emprunt, c’est-à-dire votre capacité à le rembourser sans difficulté, même en cas d’imprévu.

Pour cela, vous pouvez partir d’un calcul simple qui consiste à additionner vos revenus mensuels et à en soustraire vos dépenses mensuelles en ce compris le montant du remboursement du nouveau crédit que vous désirez contracter.

Revenus mensuels – dépenses mensuelles*  = reste à vivre

*en ce compris le remboursement du nouveau crédit.

Ensuite, il vous reste à comparer le résultat de cette soustraction que l’on appelle le « reste à vivre » avec la somme de vos revenus mensuels. Généralement, on considère que le reste à vivre doit être d’au moins 30% des revenus mensuels pour une personne seule et de 50% pour un couple.

Néanmoins, il s’agit là d’un minimum. Dès lors, il vaut toujours mieux prévoir davantage de marge par rapport à ces plafonds. Cette marge vous permettra de faire face aux éventuels imprévus. Notez que cette règle peut être prise en compte pour autant que votre revenu mensuel soit au moins de 1250 euros.

Ce calcul vous permettra également d’évaluer la durée idéale pour votre crédit. En effet, allonger sa durée vous permettra de diminuer le remboursement mensuel pour qu’il soit adapté à votre budget. Attention néanmoins que des durées maximales sont fixées par la réglementation en fonction du montant emprunté.

Simulez votre prêt
Réponse immédiate

2. Ne pas comparer

Il existe de nombreuses offres de crédit, il est donc important de comparer et d’évaluer l’offre qui vous convient le mieux.

Des comparateurs comme guide-epargne.be vous permettent d’obtenir en quelques clics une vue du marché. Ils mettent également en avant les forces des différentes offres.

Pour comparer, partez toujours du TAEG. Il s’agit d’un taux « tout compris » qui vous permet de comparer efficacement toutes les offres de crédit personnel, quelle que soit leur formule.

Simulez votre prêt
Réponse immédiate

3. Ne pas lire les conditions générales 

Bien que la réglementation encadre strictement et précisément le crédit à la consommation, il est absolument nécessaire de bien lire les conditions générales liées au contrat. Celles-ci doivent vous être fournies par l’intermédiaire crédit ou le prêteur.

Elles vous permettront de bien appréhender les conditions avant de faire un crédit.

Vous y découvrirez, par exemple, que vous avez toujours le droit de renoncer à votre crédit dans les 14 jours de sa conclusion ; que vous pouvez aussi le rembourser anticipativement en tout ou en partie à n’importe quel moment et que les frais de retard sont plafonnés par la réglementation.

Simulez votre prêt
Réponse immédiate

4. Ne se focaliser que sur le taux

Lorsque vous recevez une offre de crédit, il est important de comparer tous les éléments de la proposition qui vous est faite. Au-delà du taux débiteur, penchez-vous sur le TAEG. Comme indiqué plus haut c’est le taux « tout compris ». Il reprend donc tous les frais de votre demande de prêt.

Par exemple, devoir payer des frais de dossier n’est pas nécessairement négatif. En effet, si vous avez deux offres de prêt avec le même TAEG, vous payerez finalement  la même chose pour votre crédit, que celui-ci comprenne ou pas des frais de dossier.

Vous arrêter uniquement sur le taux pourrait également vous empêcher de voir d’autres avantages proposés par certains prêteurs. Par exemple, mozzeno.com propose une récompense à tous les emprunteurs qui ont remboursé correctement leur prêt sur l’ensemble de sa durée. Celle-ci consiste en une somme d’argent équivalant à une partie des coûts du crédit, reversée à l’emprunteur en fin de prêt.

Attention également aux  escroqueries ! Un prêteur autorisé ne peut jamais vous demander de payer des frais préalablement à l’octroi du prêt, par exemple pour analyser votre dossier.

Simulez votre prêt
Réponse immédiate

5. Ne pas prendre en considération la possibilité de regrouper ses crédits

Si vous avez déjà des crédits en cours, il peut être intéressant, dans le cadre d’une nouvelle demande de crédit, d’étudier la possibilité de regrouper l’ensemble de vos crédits.

Un regroupement de crédits consiste à rassembler 2 ou plusieurs crédits en un seul.

Un regroupement de crédit peut vous permettre soit d’obtenir des meilleures conditions de taux sur le nouveau crédit rassemblant les existants, soit de modifier les conditions de vos crédits existants.

Par exemple, vous avez deux crédits sur une durée de 36 mois. Vous désirez faire un nouvel emprunt et regrouper l’ensemble avec un remboursement d’une durée plus longue. Le coût final sera plus élevé mais la diminution proportionnelle de la mensualité obtenue grâce au regroupement vous permettra de gérer plus facilement votre budget mensuel.

 

Vous avez un projet ?

Passez au prêt collaboratif de mozzeno.com et bénéficiez de la récompense pour remboursement parfait.

Simulez votre prêt
Réponse immédiate