Crédit renouvelable : c’est quoi et comment ça marche ?

Le crédit renouvelable, également appelé « crédit revolving » ou encore « crédit permanent », est une solution permettant de disposer de fonds de sécurité ou de financer des projets divers.

Découvrez comment fonctionne un crédit renouvelable.

Comment fonctionne un crédit revolving ?

Un crédit revolving, c’est quoi ?

Le crédit revolving est une forme particulière de crédit à la consommation non affecté. L’emprunteur dispose d’une réserve d’argent qu’il peut utiliser à sa convenance. Le montant de l’emprunt est déterminé en fonction de ses besoins, mais également de sa capacité de remboursement. La réserve d’argent se reconstitue au fur et à mesure des remboursements mensuels de l’emprunteur.

Pour souscrire un crédit renouvelable, il convient de s’adresser à un prêteur (une banque par exemple) ou à un intermédiaire (par exemple une grande surface). Il est également possible d’effectuer une demande en ligne. Il existe de nombreux organismes auprès de qui souscrire un crédit renouvelable.

Le fonctionnement d’un crédit renouvelable

Il faut savoir que l’emprunteur bénéficie en Belgique de la protection des dispositions du livre VII du Code de Droit Économique. Avant d’accorder un crédit renouvelable, le prêteur vérifie tout d’abord la solvabilité de son client. Le prêteur consulte la Centrale des Crédits aux Particuliers (CCP) de la Banque Nationale de Belgique (BNB). Il est important de noter qu’un défaut de paiement de 3 mensualités entraîne l’inscription de l’emprunteur sur le volet négatif de la CCP.

Une fois la solvabilité vérifiée, le prêteur remet au client une offre de contrat. Le bénéficiaire dispose d’un délai de 20 jours pour accepter l’offre ou la refuser. Ce délai est lié à la consultation de la CCP. Le prêteur peut prolonger ce délai en consultant à nouveau la CCP.

Lorsque l’emprunteur accepte l’offre, il remet un exemplaire du contrat daté et signé à son prêteur. L’emprunteur dispose d’un délai de rétractation de 14 jours calendaires pour changer d’avis et se rétracter au moyen d’une lettre recommandée et ce, sans avoir à se justifier.

L’emprunteur peut utiliser sa réserve d’argent comme il le souhaite. Celle-ci se reconstitue au fur et à mesure des remboursements. Concrètement, si l’emprunteur a utilisé 1 000 €, mais qu’il a déjà remboursé 500 €, il peut à nouveau prélever 500 € et utiliser cette somme.

Le prêteur envoie au bénéficiaire un relevé de compte chaque mois. Celui-ci indique notamment les montants prélevés et leur date, le dernier taux débiteur annuel convenu, le montant total des intérêts dus, le montant minimum à rembourser mensuellement ainsi que le nouveau solde total. Le relevé de compte permet à l’emprunteur d’avoir un aperçu de son utilisation de sa réserve disponible et de gérer son crédit de manière optimale.

Bon à savoir :
L’emprunteur peut empêcher la reconduction annuelle de son crédit renouvelable à n’importe quel moment. Sa demande de résiliation doit être envoyée au prêteur par lettre recommandée. Par ailleurs, il faut noter que l’établissement se réserve le droit de suspendre le crédit si l’emprunteur ne respecte plus ses obligations.

L’obligation de zérotage

Afin d’éviter le surendettement, la Loi a mis en place le délai de zérotage. Il s’agit d’une remise à zéro de la somme empruntée ayant pour objectif de protéger l’emprunteur. Ce dernier est dans l’obligation de reconstituer entièrement sa réserve d’argent avant une date donnée. Ce délai commence à courir dès la première utilisation du crédit. Une fois le crédit remis à zéro, les sommes remboursées par l’emprunteur peuvent à nouveau être utilisées.

L’emprunteur est légalement tenu de rembourser intégralement la réserve d’argent :

  • Une fois par an (au moins) si la réserve est inférieure à 3 000 €,
  • Une fois tous les 5 ans si la réserve excède 3 000 €.

Découvrez comment il est possible d’obtenir un crédit renouvelable de 5 000 €.

Avantages et inconvénients du crédit renouvelable

Le crédit renouvelable possède quelques avantages mais également de nombreux inconvénients.

Avantages du crédit renouvelable

  • Flexibilité : l’emprunteur dispose de sa réserve d’argent comme il le souhaite, sans avoir à justifier ses dépenses.
  • Remboursement des intérêts uniquement sur la somme débitée : l’emprunteur ne paye des intérêts que sur la partie de la réserve qui est utilisée et non sur la totalité du crédit revolving. Le crédit renouvelable ne coûte donc rien si la réserve d’argent n’est pas utilisée.

Le crédit renouvelable et ses inconvénients

Le crédit renouvelable présente des inconvénients :

  • Risque de surendettement : l’aspect renouvelable – c’est à dire sans fin fixe – du crédit rend ce risque élevé. De plus, le remboursement mensuel pouvant être faible, il risque de ne couvrir que les intérêts et de ne quasiment pas reconstituer la réserve. Il en découle que L’emprunteur se retrouve à payer en continu des intérêts.
  • Frais élevés liés à la carte de crédit si celle-ci est demandée : la carte de crédit n’est pas systématique avec un crédit renouvelable. Certains prêteurs en ligne proposent des cartes de crédit gratuites. Cependant, la plupart du temps ces cartes sont payantes (cotisation mensuelle ou annuelle), que l’emprunteur utilise ou non la réserve d’argent. Certaines opérations comme le retrait d’argent liquide aux distributeurs automatiques sont facturées,
  • Intérêts élevés : le Taux Annuel Effectif Global (TAEG) du crédit renouvelable est élevé (plus de 10 %).
  • Obligation de zérotage : l’emprunteur doit remettre régulièrement son emprunt à zéro pour pouvoir utiliser à nouveau sa réserve d’argent.

Attention :
Avant de souscrire un crédit, il est recommandé de comparer les offres de crédit renouvelable sur base du TAEG, du mode de remboursement ainsi que des conditions à remplir. L’emprunteur peut ainsi bénéficier d’un contrat adapté à ses besoins.

Pour en savoir plus, découvrez que choisir entre un crédit renouvelable ou un prêt personnel.

Article posté par
Camille Carlier

Camille Carlier, responsable légal & conformité chez mozzeno, est passionnée par le droit et la finance. Juriste expérimentée, elle veille à transmettre aux lecteurs ses idées de manière claire et concise. Découvrez ses articles et les aspects réglementaires du crédit et de l'investissement n'auront plus aucun secret pour vous.

Découvrir ses articles

Camille Carlier
Envie d'être informé(e) en priorité des promotions, nouvelles offres et actualités de notre communauté ?
S'inscrire à la newsletter
ASBL Becommerce VZW

mozzeno.com respecte le code de conduite (PDF) du Label BeCommerce

Je veux emprunter

Votre prêt personnel ou professionnel, 100% digital, financé indirectement par des particuliers et des sociétés.

Prêt personnel Prêt professionnel
110.548.648,73 € déjà octroyés aux emprunteurs
Je veux investir

Activez votre capital dans des investissements concrets et locaux: des prêts personnels et professionnels en Belgique.

Découvrir les investissements
44.248.337,39 € déjà remboursés aux investisseurs
Share
Tweet
Share
Share
Tweet
Share