Comment financer votre voiture avec un crédit ballon ?

Le crédit ballon est une formule de financement automobile permettant d’alléger les mensualités de l’emprunteur. Découvrez ce que crédit ballon signifie, le mode de fonctionnement de ce crédit, ses avantages, et également ses inconvénients.

Crédit ballon : définition et fonctionnement

Le crédit ballon, c’est quoi ?

Le crédit ballon est soit un prêt à tempérament, soit une vente à tempérament quand il est contracté pour acquérir un bien ou financer un service. La seconde option est la plus fréquente puisqu’on la retrouve très souvent dans le cadre de l’achat d’un véhicule.

Le crédit ballon s’apparente en réalité à un contrat de location de véhicule avec option d’achat. L’emprunteur paye des mensualités de remboursement peu élevées pendant toute la durée de l’emprunt et paie, en fin de contrat, un dernier montant correspondant  à la valeur résiduelle du véhicule : le « ballon ». Ce montant permet d’achever le financement du  véhicule si l’emprunteur le souhaite.

Bon à savoir : Le crédit ballon est proposé par un grand nombre de concessionnaires offrant parfois des taux à 0 %. Il faut savoir qu’en contrepartie de ce taux attractif, les concessionnaires accordent des remises plus faibles sur le prix d’achat du véhicule.

Comment fonctionne le crédit ballon ?

Lorsque l’emprunteur opte pour un crédit ballon, il doit souvent verser un premier montant assez conséquent qui correspond à 10, voire 20 % du coût total du véhicule.

L’emprunteur peut ensuite profiter de son nouveau véhicule en payant des mensualités qui incluent les intérêts du prêt fixés lors de la signature du contrat.

Une fois que le contrat arrive à son terme, l’emprunteur a le choix entre quatre possibilités. Il peut :

  1. Payer le ballon en rendant  le véhicule au concessionnaire (le véhicule doit être en excellent état et le kilométrage ne doit pas dépasser la limite contractuelle prévue, au risque de devoir payer des frais supplémentaires). Le cas échéant, il perd son apport initial,
  2. Payer le ballon et conserver le véhicule. La souscription d’un crédit auto classique peut alors s’envisager pour réunir la somme nécessaire,
  3. Vendre le véhicule immédiatement pour rembourser ensuite le ballon (attention que la majorité des concessionnaires inclue dans leur contrat une clause de réserve de propriété qui a pour conséquence une impossibilité de vendre à quiconque d’autre que le concessionnaire de départ),
  4. Avec accord du concessionnaire, prolonger le contrat pour une ou deux années supplémentaires.

Par ailleurs, l’emprunteur peut à tout moment procéder au remboursement anticipé total ou partiel du crédit ballon. En cas de remboursement partiel, les mensualités futures et/ou la durée totale du prêt seront ajustées à la baisse.

Financez votre projet

Les avantages et les inconvénients du crédit ballon

Les avantages du crédit ballon

Les principaux avantages du crédit ballon sont les suivants :

  • Flexibilité : à la fin du contrat, l’emprunteur peut terminer le financement du  véhicule pour le conserver, le revendre ou le rendre au concessionnaire,
  • Faibles mensualités : les échéances d’un prêt ballon sont moins élevées que celles d’un crédit auto classique,
  • Voitures neuves : l’emprunteur roule toujours dans une voiture relativement jeune.

Les inconvénients du crédit ballon

Le crédit ballon présente toutefois quelques inconvénients non négligeables :

  • Le coût total du crédit ballon est souvent plus élevé que celui d’un crédit auto classique,
  • L’emprunteur doit fournir un apport personnel équivalent à 10 ou 20 % de la valeur du véhicule. Cet apport n’est pas remboursable, et ce même si l’emprunteur n’acquiert finalement pas le véhicule,
  • Un kilométrage annuel maximum est fixé dans le contrat. En cas de dépassement, l’emprunteur devra payer des frais supplémentaires,
  • L’emprunteur doit payer les frais d’entretien, de réparation, de carburant et d’assurance pendant toute la durée du crédit,
  • Le ballon peut être très élevé et l’emprunteur pourrait être obligé à souscrire un nouvel emprunt pour le payer entièrement. Il existe donc un risque pour l’emprunteur de se retrouver dans une spirale de crédits.

Quelle est la différence entre le crédit ballon et la location à long terme ?

Lorsque l’on parle de crédit ballon, on pense souvent à la location à long terme (appelé communément “leasing privé”). Ces deux solutions sont similaires mais la différence majeure se situe dans la notion de propriété. En effet, dans une location à long terme, l’on ne devient jamais propriétaire, le véhicule doit être restitué en fin de contrat. Par ailleurs, l’apport de départ n’est pas nécessaire dans la location à long terme.

Est-il obligatoire de souscrire une assurance solde restant dû ?

La souscription d’une assurance solde restant dû peut être imposée à l’emprunteur par le prêteur/concessionnaire. Dans ce cas, l’assurance doit être incluse dans le TAEG car faisant partie des coûts totaux du crédit.

L’assurance solde restant dû peut s’avérer utile dans le cas où l’emprunteur souhaite éviter des soucis à ses héritiers en cas de décès. Cette assurance permet en effet de prendre en charge le remboursement du crédit, mettant ainsi ses héritiers à l’abri.

Article posté par
Camille Carlier

Camille Carlier, responsable légal & conformité chez mozzeno, est passionnée par le droit et la finance. Juriste expérimentée, elle veille à transmettre aux lecteurs ses idées de manière claire et concise. Découvrez ses articles et les aspects réglementaires du crédit et de l'investissement n'auront plus aucun secret pour vous.

Découvrir ses articles

Camille Carlier
Envie d'être informé(e) en priorité des promotions, nouvelles offres et actualités de notre communauté ?
S'inscrire à la newsletter
ASBL Becommerce VZW

mozzeno.com respecte le code de conduite (PDF) du Label BeCommerce

Je veux emprunter

Votre prêt personnel ou professionnel, 100% digital, financé indirectement par des particuliers et des sociétés.

Prêt personnel Prêt professionnel
110.548.648,73 € déjà octroyés aux emprunteurs
Je veux investir

Activez votre capital dans des investissements concrets et locaux: des prêts personnels et professionnels en Belgique.

Découvrir les investissements
44.248.337,39 € déjà remboursés aux investisseurs
Share
Tweet
Share
Share
Tweet
Share