Qu’est-ce qu’un crédit amortissable et pourquoi le choisir ?

Avec un crédit amortissable, le taux d’emprunt est amorti, c’est-à-dire qu’il diminue de mensualité en mensualité, alors que le capital, lui, augmente au fil des mois.

Découvrez la définition du crédit amortissable et ses caractéristiques. Découvrez également la définition des deux grandes catégories du crédit amortissable que sont le crédit amortissable à taux fixe et le crédit amortissable à taux variable.

Financez votre projet

Qu’est-ce que le crédit amortissable ? Définition

Le crédit amortissable est une catégorie de crédit dont le remboursement du capital emprunté est étalé dans le temps et fragmenté en plusieurs échéances mensuelles. La durée du remboursement est fixée à l’avance.

La somme à rembourser est composée d’une partie des intérêts prélevés par le prêteur et d’une partie du remboursement du capital qui a été mis à la disposition de l’emprunteur.

Au début, le montant des intérêts est plus important que le montant du capital remboursé. Au fur et à mesure des échéances, la part des intérêts diminue tandis que la part du capital augmente progressivement.

Les intérêts du prêt amortissable découlent du taux d’emprunt. Ceux-ci sont calculés en fonction du capital qu’il reste à rembourser à l’emprunteur. Les intérêts changent ainsi au fil du temps.

L’emprunteur peut obtenir des détails sur la part du capital et celle des intérêts qu’il rembourse en consultant le tableau d’amortissement. Ce dernier est obligatoirement annexé au contrat du crédit lors de sa souscription.

Ce tableau regroupe le détail des mensualités dans le temps, du début du crédit jusqu’à son remboursement intégral, en détaillant clairement la part des intérêts et la part du capital.

Différence entre crédit amortissable à taux fixe et taux variable

Il existe deux grandes catégories de prêts amortissables :

  • Le crédit amortissable à taux fixe : le taux du crédit reste fixe du début à la fin de la durée de prêt. Le montant du remboursement des mensualités ne change jamais. L’emprunteur a une connaissance parfaite du détail du montant remboursé. Il connaît la part allouée au capital et celle attribuée au taux d’intérêt. Il n’a donc pas besoin de se référer au tableau d’amortissement, même si celui-ci est tout de même édité et transmis par le prêteur dès la première proposition.
  • Le crédit amortissable à taux variable ou révisable : le taux d’intérêt est variable. Celui-ci peut en effet varier selon que les taux d’intérêts du marché augmentent ou baissent. La durée de remboursement peut faire l’objet d’un réajustement puisqu’elle peut être modifiée en fonction des intérêts qui changent et influencent donc le montant des mensualités.

Calcul d’un emprunt à amortissement constant

Pour les emprunts à amortissement constant, le remboursement du capital se fait de manière progressive dans la durée.

Les mensualités se composent :

  • D’intérêts calculés sur la base du montant restant dû. Les intérêts sont élevés au début du prêt puis diminuent au fil du temps,
  • Du capital qui est relativement faible en début de prêt, puis augmente progressivement au fur et à mesure que la partie en intérêts de la mensualité diminue.

Ainsi, les échéances de remboursement sont constantes tout au long du crédit, mais leur part en intérêts et capital n’est pas constante. L’amortissement est, en effet, plus important durant les premières années du prêt.

Crédit amortissable et prêt in fine : quelle différence ?

Pour bien choisir le type d’amortissement de son emprunt, il est essentiel de bien comprendre certaines différences.

Le crédit amortissable s’oppose au prêt « in fine » ou « bullet ». Avec le prêt « in fine », l’emprunteur ne rembourse que les intérêts pendant la durée du crédit. Les mensualités sont ainsi allégées, car elles sont plus faibles que dans le cas d’un prêt amortissable.

Le capital n’est pas amorti, mais remboursé en une seule fois à l’échéance du prêt. L’emprunteur doit rembourser l’intégralité de la somme empruntée à l’origine en une seule fois à la fin de la durée du crédit.

Le prêt amortissable est plus avantageux pour les personnes souhaitant notamment financer un bien immobilier à long terme, car il offre un taux d’intérêt plus attractif et des modalités de remboursement plus souples. De plus, le crédit amortissable est plus simple à mettre en œuvre que le prêt in fine : les prêteurs n’exigent pas les mêmes garanties auprès des emprunteurs.

Avantages et inconvénients du crédit amortissable par rapport au prêt bullet

Le crédit amortissable présente de nombreux avantages pour l’emprunteur :

  • Le remboursement du capital est étalé dans le temps,
  • Le crédit amortissable est idéal pour financer un projet à long terme.

Le crédit amortissable présente néanmoins quelques inconvénients pour l’emprunteur :

  • Les échéances sont élevées, étant donné qu’il faut verser une part du capital en plus des intérêts,
  • Il faut porter une attention particulière à la durée du remboursement. Un emprunt de longue durée revient plus cher qu’un emprunt de courte durée. Un crédit longue durée augmente les intérêts payés, car plus les remboursements prennent du temps, moins le capital restant dû baisse rapidement.
Article posté par
Camille Carlier

Camille Carlier, responsable légal & conformité chez mozzeno, est passionnée par le droit et la finance. Juriste expérimentée, elle veille à transmettre aux lecteurs ses idées de manière claire et concise. Découvrez ses articles et les aspects réglementaires du crédit et de l'investissement n'auront plus aucun secret pour vous.

Découvrir ses articles

Camille Carlier
Envie d'être informé(e) en priorité des promotions, nouvelles offres et actualités de notre communauté ?
S'inscrire à la newsletter
ASBL Becommerce VZW

mozzeno.com respecte le code de conduite (PDF) du Label BeCommerce

Je veux emprunter

Votre prêt personnel ou professionnel, 100% digital, financé indirectement par des particuliers et des sociétés.

Prêt personnel Prêt professionnel
110.548.648,73 € déjà octroyés aux emprunteurs
Je veux investir

Activez votre capital dans des investissements concrets et locaux: des prêts personnels et professionnels en Belgique.

Découvrir les investissements
44.248.337,39 € déjà remboursés aux investisseurs
Share
Tweet
Share
Share
Tweet
Share