Attention, emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent.

Comment faire le calcul du coût de son crédit à la consommation ?

Hadrien Drossart
Hadrien Drossart
Mis à jour le

Le crédit à la consommation est une solution très pratique pour financer vos projets si vous n’avez pas suffisamment de ressources ou ne souhaitez pas puiser dans vos économies.

Il est toutefois important de savoir combien cela va vous coûter avant de vous engager.

Découvrez la méthode de calcul du coût d’un crédit à la consommation et les différents frais dont il faut tenir compte.

La liste des frais d'un crédit à la consommation

Tous les emprunts ont un coût. Le prêteur prend un risque lorsqu’il vous prête de l’argent, et c’est ce risque qui donne lieu à une rémunération sous la forme du taux d’intérêt. D’autres services annexes peuvent aussi vous être facturés, comme le traitement de votre dossier, l’expertise réalisée, une éventuelle assurance, etc.

Le coût d'un emprunt se découpe en plusieurs types de frais, dont :  :

  • Le taux d’intérêt débiteur,
  • La prime d’assurance,
  • Les frais de dossier,
  • Les frais de garantie,
  • Les éventuels frais annexes

Bon à savoir :
Mis à part les intérêts, la plupart de ces coûts sont optionnels et dépendent de votre situation et des exigences du prêteur.

Le TAEG : l'indicateur de base pour calculer le coût d'un crédit

Le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) est un instrument de calcul du coût d’un prêt à la consommation. Il englobe non seulement le taux d’intérêt débiteur, mais aussi tous les autres frais liés à l’emprunt, comme les frais de dossier ou les assurances obligatoires.

Lorsque vous faites le calcul du coût d’un crédit à la consommation, commencez par regarder son TAEG : c’est une première indication fiable du coût du prêt.

Bon à savoir :
La formule de calcul du TAEG est définie par la loi et tous les prêteurs en Europe ont l’obligation de présenter ce chiffre à leurs clients. Cette mesure a été mise en place afin que les consommateurs puissent comparer objectivement et plus facilement les offres qui leur sont proposées.

En Belgique, les limites maximales légales du TAEG sont les suivantes :

Montant du crédit TAEG maximal *
Jusqu’à 1.250,00 €21,50 %
Entre 1.250,00 € et 5.000,00 €16,00 %
Plus de 5.000,00 €13,00 %

* Ce tableau reprend les TAEG maximaux en vigueur au 1er juin 2023 pour tous les crédits à la consommation, hormis le crédit-bail et les ouvertures de crédit. Vous trouverez la liste des taux les plus à jour ici.

Attention :
Le TAEG ne tient compte que des frais obligatoires du crédit : si vous décidez de prendre une assurance facultative, par exemple, cela ne sera pas reflété dans votre TAEG.

Comment calculer le coût d’un crédit à la consommation ?

La formule de calcul du coût d’un crédit à la consommation est la suivante :

Coût du crédit à la consommation = total des intérêts payés + frais de dossier et d’expertise + total des primes d’assurance + tout autre frais annexe lié au prêt

Pour calculer le coût de votre prêt, vous aurez donc besoin de connaître le montant total de tous les frais liés à votre emprunt.

Connaître le coût des intérêts

Il est souvent nécessaire d’avoir recours à un tableau d’amortissement pour calculer le coût total des intérêts sur toute la durée du crédit. Vous pouvez calculer votre tableau d’amortissement de deux manières :

  • Sur papier : vous calculez vous-même votre tableau d’amortissement en utilisant des formules mathématiques. Si vous faites une demande de crédit auprès d’un prêteur, il le calculera pour vous.
  • Avec un simulateur : il existe de nombreux simulateurs de crédit gratuits qui vous permettent de calculer votre tableau d’amortissement, vos mensualités et le total des intérêts à payer. Il vous suffit d’entrer le montant et la durée du crédit ainsi que votre taux d’intérêt, et vous obtiendrez immédiatement le résultat.

Connaître le coût des frais de dossier 

Les frais de dossier associés au crédit sont fixés par votre prêteur. Pour les connaître, il est nécessaire de le contacter ou de lire les conditions énoncées sur son site.

Bon à savoir :
Chez mozzeno, les frais de dossier sont directement inclus dans votre TAEG. Vous n'avez donc pas besoin de les calculer séparément. De plus, vous pouvez en récupérer en partie si vous remboursez votre emprunt sans retard grâce à notre récompense pour remboursement parfait.

Connaître le coût des primes d'assurance

Le montant des primes d'assurances dépend à la fois des caractéristiques de votre emprunt et des conditions de l'assureur. Il vous faut donc vous renseigner sur ces deux données pour connaître le coût de l'assurance. Pour vous faire une idée, vous pouvez utiliser un comparateur dédié aux assurances de prêt. 

Pourquoi calculer le coût de son crédit avant d’emprunter ?

Connaître le coût de votre crédit à la consommation est important pour calculer votre budget et vous assurer que l’opération soit intéressante pour vous. Si vous acceptez un crédit trop cher, vous pourriez avoir du mal à le rembourser jusqu’au bout, ce qui pourrait vous entraîner vers le surendettement.

Attention :
Ce n'est pas parce que vos mensualités sont faibles que votre crédit est moins cher : au contraire, plus la durée d'un emprunt est longue, plus son coût est élevé.

Que faire après avoir calculé le coût de votre crédit ?

Une fois que vous connaissez le coût du crédit que vous souhaitez souscrire, n'oubliez pas d'évaluer votre capacité de remboursement.

Bon à savoir :
Votre capacité de remboursement est le montant que vous pouvez verser chaque mois pour payer vos mensualités sans changer votre mode de vie.

Une fois que vous connaîtrez votre capacité de remboursement, il vous sera beaucoup plus facile d’évaluer si le crédit vous correspond et de faire votre choix en connaissance de cause.

Quels sont les frais à payer au début du crédit ?

Durant les 30 premiers jours qui suivent la signature de votre contrat de crédit, le prêteur peut uniquement vous réclamer de payer votre première mensualité. En effet, les mensualités d'un prêt comprennent à la fois le principal, les intérêts, les frais de dossier, et parfois les primes d'assurance.

Attention :
Si votre prêteur vous annonce des frais fixes à payer au démarrage du contrat, méfiez-vous : en effet, cela n'est pas autorisé en Belgique et est certainement le signe que vous êtes face à une arnaque.

Article posté par
Hadrien Drossart

Hadrien Drossart occupe le poste de producteur de contenu digital chez mozzeno. Passionné par la communication digitale et les nouvelles technologies, il déniche les dernières tendances qu'il vous propose dans différents articles sur le crédit et sur l'investissement. Découvrez ses articles et restez informé :)

Découvrir ses articles

Hadrien Drossart

Le contenu de nos articles mis à jour par nos experts

Cet article a été révisé le , par Camille Carlier, Head of Legal & Compliance

  • Version actuelle
  • 08 décembre 2023 Edité par Hadrien Drossart
  • 09 novembre 2023 Edité par Hadrien Drossart
  • 14 août 2023 Edité par Hadrien Drossart
  • 09 mai 2023 Edité par Hadrien Drossart
  • 16 février 2022 Posté par Hadrien Drossart
Envie d'être informé(e) en priorité des promotions, nouvelles offres et actualités de notre communauté ?
Je veux emprunter

Votre prêt personnel ou professionnel, 100% digital, financé indirectement par des particuliers et des sociétés.

Prêt personnel Prêt professionnel
231.627.985,60 € déjà octroyés aux emprunteurs
Je veux investir

Activez votre capital dans des investissements concrets et locaux: des prêts personnels et professionnels en Belgique.

Découvrir les investissements
122.617.222,65 € déjà remboursés aux investisseurs
Share
Tweet
Share
Share
Tweet
Share