8 conseils pour bien investir dans l’immobilier

Xavier Laoureux
Xavier Laoureux
Mis à jour le

Vous souhaitez investir dans l'immobilier pour avoir des revenus complémentaires et obtenir un rendement potentiel pour votre argent ? Voici nos 8 conseils pour faire un bon investissement immobilier en 2024.

1. Bien choisir le lieu où vous allez investir

Le lieu où se situe votre bien immobilier est particulièrement important, car il va déterminer à la fois la rentabilité locative et la plus-value de votre investissement. Voici quelques-uns des facteurs auxquels être attentif avant d'acheter un bien : 

  • Quel est l'état du marché immobilier dans la ville ? 
  • Quel est l'état du marché immobilier dans le quartier ? 
  • Y a-t-il des magasins, écoles, hopitaux à proximité ? 
  • Les transports en commun sont-ils facilement accessibles ? 
  • Y a-t-il des places de parking à disposition ?
  •  À combien s'élèvent les loyers pour ce type de bien dans le quartier ?

Vérifiez aussi si d'autres projets immobiliers ou d'infrastructure sont prévus dans un avenir proche : en effet, si un nouveau bâtiment est construit devant le vôtre et cache la vue de votre fenêtre, par exemple, votre bien peut perdre de la valeur. À l'inverse, la construction d'un nouvel arrêt de bus en face de votre logement peut avoir des répercussions positives sur votre rentabilité.

2. Attendre le bon moment pour emprunter

Si vous avez l'intention de souscrire un prêt immobilier pour financer votre investissement immobilier, soyez attentif aux taux d'intérêt en vigueur au moment où vous songez à acheter. En effet, ceux-ci peuvent être faibles durant certaines périodes et plus élevés à d'autres moments. Pour éviter de payer de grosses sommes en intérêts, attendez que les taux soient avantageux avant d'emprunter.

3. Investir à long terme pour éviter les taxes

Lorsque vous envisagez un investissement immobilier, privilégiez une optique de long terme. Non seulement cela vous permettra d'obtenir une meilleure rentabilité, mais c'est aussi la seule façon d'éviter la taxe sur la plus-value immobilière. 

En effet, si vous revendez votre bien dans les 5 ans après l'achat, vous devrez payer entre 16,5% et 33% de taxe sur la plus-value réalisée lors de la vente. 

4. Diversifier vos investissements

L'immobilier permet généralement d'obtenir une bonne rentabilité, mais n'oubliez pas de diversifier vos investissements. Cela vous permettra d'avoir une sécurité supplémentaire si l'un de vos placements subit des pertes. 

Si vous avez un petit budget d'investissement, vous pouvez opter pour le crowdfunding immobilier ou placer votre argent dans une SCPI : ces deux solutions vous permettent d'acheter des parts de différents biens diversifiés. Vous pouvez aussi choisir d'autres types de placements hors de l'immobilier pour ne pas tout concentrer dans un seul type de bien.

Bon à savoir :
Sur mozzeno, vous pouvez investir indirectement à court ou moyen terme dans des projets d'entreprises et de particuliers. 

5. Prendre votre temps avant d'acheter

Ne soyez pas trop pressé d'acheter un bien immobilier : en prenant le temps de faire vos recherches et de négocier les prix, vous obtiendrez de meilleures offres et pourrez dénicher le bien idéal par rapport à vos objectifs d'investissement. 

Si vous cherchez à acheter trop rapidement, vous aurez moins de leviers pour négocier les prix et risquez de faire une moins bonne affaire.

6. Souscrire une garantie loyer impayé

Aucun propriétaire n'est à l'abri d'un locataire qui ne paie pas son loyer à temps, et cette perte de revenus peut se révéler très embarrassante, surtout si vous avez des mensualités à rembourser. La garantie loyer impayé couvre les montants impayés et peut également être accompagnée d'une protection juridique. 

7. Tenir compte des frais dans votre budget

Les frais liés à un achat immobilier peuvent être très importants : entre les taxes, les frais de notaire et les coûts du crédit, il faut compter des frais entre 10% et 15% du prix du bien juste pour l'achat. N'oubliez pas d'inclure ces coûts dans votre calcul budgétaire afin de ne pas avoir de mauvaise surprise. 

8. Sélectionner soigneusement votre locataire

Bien choisir le locataire qui va occuper votre bien immobilier est particulièrement important pour éviter les ennuis : des retards de paiement de loyer ou des dégradations du bien immobilier peuvent vous occasionner des désagréments et des frais importants. 

Bon à savoir :
Avec MyTrusty, vous pouvez analyser la situation financière d'un candidat locataire afin de vous assurer que ses ressources correspondent au montant des loyers.

Attention :
Nos articles sont basés sur des recherches approfondies et sont relus par nos experts. Cependant, malgré notre vigilance, certaines informations peuvent présenter des erreurs. N'hésitez pas à prendre contact avec un conseiller financier ou un expert fiscaliste pour poser vos questions.

Article posté par
Xavier Laoureux

Xavier Laoureux est le co-fondateur de mozzeno. Créée en 2016, mozzeno est la plateforme digitale belge qui permet à des particuliers et des professionnels de se prêter indirectement de l'argent. Xavier, spécialiste des secteurs financiers et marketing, cherche à toujours captiver le lecteur avec du contenu et des actualités sur le crédit et l'investissement.

Découvrir ses articles

Xavier Laoureux

Le contenu de nos articles mis à jour par nos experts

Cet article a été révisé le , par Véronique Delmoitié, Head of Finance & Admin

  • Version actuelle
  • 03 juin 2024 Edité par Hadrien Drossart
  • 15 avril 2024 Edité par Hadrien Drossart
  • 15 avril 2024 Posté par Xavier Laoureux
Envie d'être informé(e) en priorité des promotions, nouvelles offres et actualités de notre communauté ?
Je veux emprunter

Votre prêt personnel ou professionnel, 100% digital, financé indirectement par des particuliers et des sociétés.

Prêt personnel Prêt professionnel
238.146.186,40 € déjà octroyés aux emprunteurs
Je veux investir

Activez votre capital dans des investissements concrets et locaux: des prêts personnels et professionnels en Belgique.

Découvrir les investissements
128.453.629,29 € déjà remboursés aux investisseurs
Share
Tweet
Share
Share
Tweet
Share