Tout savoir sur l’assurance perte d’emploi et le crédit à la consommation

Hommes qui discutent d'une assurance perte d'emploi lors de la signature d'un crédit à la consommation

En contractant un crédit à la consommation, vous pouvez souscrire à une assurance emprunteur perte d’emploi, mais celle-ci n’est pas obligatoire.

En revanche, cette garantie offre la possibilité aux emprunteurs d’assurer le remboursement mensuel de leur prêt en cas de cessation d’activité professionnelle. Explications.

Les avantages à souscrire une assurance perte d’emploi pour un crédit à la consommation

Tout d’abord, il convient de définir avec plus de précision ce qu’est l’assurance emprunteur perte d’emploi.

Financez votre projet

Assurance perte d’emploi : définition

L’assurance perte d’emploi est une garantie qui permet de couvrir le montant de vos mensualités de crédit à la consommation si vous étiez amené à perdre votre emploi.

Cette couverture intervient en cas de cessation d’activité involontaire de votre part. Autrement dit, cette assurance ne fonctionne pas dans le cadre d’une démission ou d’une rupture conventionnelle.

Particulièrement adaptée en cas de perte de revenus, l’assurance prend le relais jusqu’à ce que vous retrouviez un nouvel emploi. Ainsi, votre budget mensuel n’est pas impacté par votre baisse de salaire.

Lorsque vous souscrivez à une assurance emprunteur perte d’emploi, vous avez deux possibilités :

  • Opter pour la couverture d’assurance maximale (100 % du montant emprunté),
  • Opter pour la couverture d’assurance partielle, qui représente un certain pourcentage du montant emprunté. Ce pourcentage varie selon les contrats.

Avantages de l’assurance perte d’emploi dans le cadre d’un crédit à la consommation

L’assurance perte d’emploi est un service de prévoyance optionnel qui repose sur de nombreux avantages.

En l’occurrence, c’est l’assureur qui se charge de régler votre mensualité de crédit à la consommation dans le cas où vous n’auriez plus de travail. De cette façon, la garantie participe au rééquilibrage de vos finances affectées par la baisse de vos revenus.

En cas d’arrêt temporaire d’activité, en effet, il est fréquent de noter une baisse conséquente des salaires. Dans ces conditions, il peut être difficile de rembourser un emprunt. Grâce à l’assurance perte d’emploi :

  • Votre budget est moins impacté par la diminution de vos revenus,
  • Vous pourrez continuer à honorer vos mensualités de crédit et éviter les situations pouvant vous conduire au surendettement.

Particulièrement utile dans le contexte économique actuel, cette assurance permet à l’emprunteur de préserver son pouvoir d’achat et son budget le temps de retrouver une situation stable.

Les inconvénients de l’assurance perte d’emploi du crédit à la consommation

Si l’assurance perte d’emploi repose sur de nombreux atouts, la garantie comporte également quelques inconvénients. Le premier étant son coût, car l’assurance perte d’emploi peut être onéreuse.

Le tarif, en outre, varie selon le montant emprunté, votre âge, votre métier ainsi que les garanties offertes. Plus la mensualité de votre crédit est importante, plus le coût de votre assurance le sera également.

Le second inconvénient de cette garantie est qu’il n’est pas toujours simple de comprendre son fonctionnement afin de l’utiliser au moment opportun. Il existe, en effet, des conditions de souscription qui peuvent être restrictives ainsi que certaines contraintes liées au versement des indemnisations.

Il peut y avoir des délais de carence importants, le montant de l’indemnisation est parfois plafonné et la période d’indemnisation peut être limitée.

Comment fonctionne cette assurance et quelles sont les garanties couvertes ?

Fonctionnement de l’assurance emprunteur perte d’emploi

En fonction des contrats, l’assurance perte d’emploi prévoit en cas de chômage involontaire de l’emprunteur :

  • Soit la prise en charge partielle ou totale des échéances de remboursement du crédit à la consommation,
  • Soit le report des échéances jusqu’à la fin de la période de chômage.

Concrètement, vous souscrivez à cette garantie auprès de l’assureur de votre choix. Puis vous choisissez le montant de rente mensuelle que vous souhaitez recevoir selon vos besoins et le montant de votre crédit.

Vous payez ensuite vos cotisations mensuelles et êtes assuré pendant votre arrêt temporaire d’activité.

Garanties couvertes par l’assurance perte d’emploi

L’assurance perte d’emploi prend en charge les échéances de votre prêt durant votre période d’inactivité involontaire. Toutefois, les règles d’indemnisation peuvent varier d’un assureur à l’autre.

Les changements peuvent porter sur :

  • Le montant de la prise en charge (pourcentage, indemnisation plafonnée, etc.),
  • La date de début de l’indemnisation : l’assureur peut vous imposer un délai de carence de plusieurs mois à partir de la signature du contrat ou un délai de franchise qui démarre à partir de la date de la perte d’emploi,
  • La durée maximale d’indemnisation, qui dépasse rarement 18 mois sur une même période d’inactivité.

Les conditions et limites de cette assurance pour un crédit à la consommation

Chez certains assureurs, il est nécessaire de respecter quelques conditions afin de souscrire à l’assurance perte d’emploi. Ces dernières peuvent porter sur votre âge. À titre d’exemple, certaines couvertures ne sont possibles que jusqu’à 60 ans.

L’assurance perte d’emploi, en outre, ne vous couvre que si vous perdez involontairement votre travail (licenciement économique, par exemple). Souvent, vous ne pouvez pas y adhérer si vous faites déjà l’objet d’une procédure de licenciement.

Notez également qu’avant de vous couvrir, certains assureurs vous imposent un délai de carence, souvent de 6, 9 ou 12 mois. Il s’agit de la période qui s’écoule entre la signature de votre contrat et le début de l’application de la garantie. Autrement dit, pendant cette période, vous ne pourrez pas être indemnisé.

Enfin, il peut également exister un délai de franchise. Il s’agit d’une période pendant laquelle vous ne pouvez pas être indemnisé. Ce délai intervient entre votre perte d’emploi et le remboursement de votre assureur. Le délai de franchise varie entre trois et six mois en moyenne. Pendant ce temps, vous devrez régler vous-même vos mensualités avant que l’assureur ne les prenne en charge.

Financez votre projet

Souscrire à une assurance perte d’emploi

Pour la souscription de votre assurance perte d’emploi, vous avez deux possibilités :

  • Signer le contrat directement auprès de l’organisme financier chez qui vous contractez le crédit à la consommation. Pour autant que celui-ci propose ce type de couverture,
  • Opter pour un assureur externe et un contrat indépendant.

Dans tous les cas, avant de souscrire à cette garantie, pensez à comparer les différentes offres des assurances. Notez :

  • Le coût de l’assurance,
  • La nature des exclusions,
  • La durée des délais de carence et de franchise s’il y en a,
  • Les durées ainsi que les limites d’indemnisation.

En effet, chaque assureur décide de ses propres conditions. Prenez le temps d’étudier les différentes offres avant de signer le contrat.

Pour plus d’articles autour du crédit à la consommation :

D'autres articles à lire dans la catégorie Prêt personnel

Envie d'être informé(e) en priorité des promotions, nouvelles offres et actualités de notre communauté ?
S'inscrire à la newsletter
ASBL Becommerce VZW

mozzeno.com respecte le code de conduite (PDF) du Label BeCommerce

Je veux emprunter

Votre prêt personnel ou professionnel, 100% digital, financé indirectement par des particuliers et des sociétés.

Prêt personnel Prêt professionnel
81.500.751,23 € déjà octroyés aux emprunteurs
Je veux investir

Activez votre capital dans des investissements concrets et locaux: des prêts personnels et professionnels en Belgique.

Découvrir les investissements
30.974.014,54 € déjà remboursés aux investisseurs
Share
Tweet
Share
Share
Tweet
Share