Allonger son prêt immobilier pour des travaux : est-ce possible ?

Couple qui a allongé son prêt immobilier pour faire des travaux

Lors d’un achat immobilier, il arrive de devoir prévoir des travaux afin d’aménager ou de rafraîchir le logement.

Pour réaliser ces travaux, vous devez évaluer votre budget et penser à un mode de financement. Il n’est donc pas rare, en tant qu’emprunteur, de passer par un prêt travaux ou de souhaiter allonger son prêt immobilier pour faire des travaux.

Voici les solutions qui s’offrent à vous pour concrétiser votre projet.

Est-il possible d’allonger son prêt immobilier pour des travaux ?

Lorsque vous cherchez comment emprunter pour faire des travaux, il n’est pas rare de se demander s’il est possible d’allonger son prêt immobilier pour réaliser ces travaux. Nous avons décidé de répondre à cette question avec le plus de précisions possibles.

Financez votre projet

Prêt immobilier et prêt travaux : définitions

Avant d’entrer dans le vif du sujet, rappelons ce que sont les prêts immobilier et travaux.

Un crédit immobilier, ou prêt hypothécaire, est une opération garantie par une inscription hypothécaire et/ou un mandat à travers laquelle un organisme prêteur (banque, société de financement, etc.) met à disposition d’un emprunteur une somme d’argent. Pour entrer dans cette catégorie, cette somme d’argent doit être à destination immobilière (financer la construction ou l’acquisition d’un logement, acquérir un terrain, financer des frais de notaire, etc.).

Le prêt travaux est un prêt personnel qui permet de financer des projets de travaux, de rénovation ou de décoration intérieure. Le prêt travaux s’adresse aux propriétaires ainsi qu’aux locataires qui souhaitent entreprendre des rénovations dans leur logement. Le montant et la durée de remboursement de ce prêt varient selon les établissements prêteurs.

Allonger son prêt immobilier pour financer des travaux

Le prêt immobilier permet généralement de couvrir le prix d’acquisition de la maison ou de l’appartement que vous souhaitez acquérir. Les frais annexes (frais d’agence immobilière, frais de notaire, etc.) sont dans la plupart des cas à la charge de l’acheteur et sont rarement intégrés dans le crédit immobilier.

Avant d’accepter ou non votre demande de prêt hypothécaire, l’organisme de crédit évalue votre capacité d’emprunt. Cette dernière est déterminée selon le taux d’endettement autorisé.

En Belgique, les prêteurs recommandent aux éventuels emprunteurs que leur taux d’endettement ne dépasse pas 33 % de leurs revenus s’ils empruntent seuls et 50 % s’ils empruntent à deux.

L’opération de financement est donc réalisée pour correspondre parfaitement aux revenus de l’emprunteur. L’organisme de crédit vous accorde un montant qui correspond à votre situation financière.

Toutefois, selon l’évolution du foyer, de nouveaux besoins peuvent survenir. D’ici quelque temps, vous pourriez avoir envie d’aménager vos combles, de poser des panneaux solaires, de construire un garage ou une nouvelle chambre. Pour différentes raisons, il arrive de souhaiter allonger le prêt immobilier initialement signé.

Contractuellement, l’objet du prêt immobilier porte sur le financement d’un bien et éventuellement à la réalisation de travaux si cela était prévu lors de la signature du contrat. Il est donc impossible d’attribuer un capital supplémentaire à un autre usage ultérieurement. Cela, même si vous êtes en mesure d’augmenter votre taux d’endettement.

Augmenter son capital de crédit immobilier pour financer d’autres projets est donc impossible.

Dans cette situation, les emprunteurs auront deux possibilités alternatives :

  • Souscrire à un prêt travaux dédié à la réalisation de ces travaux,
  • Miser sur le rachat de crédits pour obtenir une enveloppe supplémentaire.

Le regroupement de crédits, en effet, permet de rassembler plusieurs crédits dans un seul emprunt et donc de n’avoir qu’une mensualité à régler. De cette façon, il est possible d’inclure le financement d’un nouveau projet tel que des travaux d’aménagement ou d’agrandissement.

Prêt travaux : quel montant maximum ?

Légalement, un prêt travaux ne peut dépasser 150 000 € en Belgique.

Le montant que vous pouvez obtenir dépend, en revanche, de votre taux d’endettement.

Augmenter son prêt travaux : est-ce possible ?

Notez qu’il n’est pas non plus possible d’augmenter son prêt travaux une fois que le contrat est signé. Vous ne pourrez donc prétendre à une rallonge ultérieurement si vous vous trompez dans votre budget en souscrivant votre prêt travaux.

Dès lors, si la situation se présente, vous aurez deux solutions pour augmenter votre prêt travaux :

  • Souscrire à un second prêt travaux si votre taux d’endettement vous le permet,
  • Opter pour le regroupement de crédit pour regrouper votre crédit travaux existant avec le nouveau crédit demandé.

Financer des travaux avec un prêt immobilier : est-ce envisageable ?

Il est possible de financer des travaux avec un prêt immobilier, que le projet soit lié à une acquisition ou non, si cela est prévu dès la signature du contrat. La nature du financement peut être liée à :

  • L’achat d’un bien immobilier,
  • Des travaux dans un logement,
  • Les deux.

Autrement dit, vous pouvez solliciter un prêt immobilier pour financer de gros travaux (fondations, rénovation, extension, etc.) en ayant déjà le logement. Vous pouvez également profiter du prêt immobilier pour financer l’acquisition du bien ainsi que les travaux.

Vous devrez, toutefois, transmettre certains documents comme des factures ou des bons de commande afin de justifier le montant emprunté qui est destiné aux travaux. Les sommes ne sont pas toujours versées sur le compte de l’emprunteur, mais peuvent être directement transmises aux professionnels qui réalisent les travaux.

Financez votre projet

Contracter un prêt travaux en complément d’un prêt immobilier

Vous pouvez contracter un prêt travaux en complément d’un prêt immobilier. Comme pour tous les crédits, l’opération ne pourra être envisageable que si vos ressources financières vous le permettent.

Autrement dit, le cumul des deux emprunts ne doit pas vous surendetter et doit vous laisser suffisamment de fonds (le reste à vivre) pour que vous puissiez subvenir à vos dépenses quotidiennes. De la même manière, en cumulant ces prêts, il est recommandé, si vous empruntez seul, que votre taux d’endettement reste inférieur à 33 %.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Aussi, si vous cumulez plusieurs prêts, vous devez être en capacité de supporter le poids des échéances de remboursement. Dans le cas contraire, vous risquez de tomber dans une situation de surendettement.

En bref, allonger son prêt immobilier pour des travaux n’est envisageable que si les travaux sont déjà prévus lors de la signature du contrat. Si ce n’est pas le cas, il vous faudra souscrire un prêt travaux complémentaire ou miser sur le regroupement de crédit.

Pour en savoir plus :

Envie d'être informé(e) en priorité des promotions, nouvelles offres et actualités de notre communauté ?
S'inscrire à la newsletter
ASBL Becommerce VZW

mozzeno.com respecte le code de conduite (PDF) du Label BeCommerce

Je veux emprunter

Votre prêt personnel ou professionnel, 100% digital, financé indirectement par des particuliers et des sociétés.

Prêt personnel Prêt professionnel
75.539.372,43 € déjà octroyés aux emprunteurs

Je veux investir

Activez votre capital dans des investissements concrets et locaux: des prêts personnels et professionnels en Belgique.

Découvrir les investissements
28.242.113,91 € déjà remboursés aux investisseurs
Share
Tweet
Share
Share
Tweet
Share