Attention, emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent

Guide pour l’achat d’une voiture d’occasion

Main tendant une clé lors de l'achat d'une voiture d'occasion

Le marché du véhicule d’occasion en Belgique est particulièrement florissant. Au premier semestre de 2021, le nombre d’immatriculations de voitures d’occasion a progressé de plus de 30 % par rapport à l’année précédente et de plus de 5 % par rapport à 2019.

Nombreux sont les conducteurs à se tourner vers l’achat d’une voiture d’occasion, ce marché offrant un certain nombre d’avantages. Nous vous proposons d’en découvrir les principaux ainsi que les points à considérer avant d’acheter une voiture d’occasion.

7 raisons d’acheter voiture d’occasion

1. Le prix

C’est évidemment le principal argument en faveur de la voiture d’occasion. Acheter d’occasion vous permet d’acquérir une voiture à moindre coût, et cela même si votre budget est serré.

Selon l’ancienneté et l’état du véhicule, il est tout à fait possible de trouver une voiture d’occasion pour quelques centaines d’euros. Il convient bien évidemment de contrôler certains points et de ne pas se jeter sur la première opportunité venue.

2. Un choix varié

Pour une somme donnée, vous aurez le choix entre une multitude de modèles. En combinant la marque, le modèle, le moteur, l’équipement, l’état et l’âge, vous trouverez un large panel de véhicules.

Dans cette gamme, choisissez en vous basant sur vos critères personnels. Vous trouverez ainsi le véhicule qui vous convient.

3. La décote des voitures neuves

Une voiture achetée neuve perd environ 38 % de sa valeur initiale en deux ans. Acheter un véhicule de seconde main vous permet donc d’acquérir une belle voiture, encore à la mode, pour un prix bien moins élevé que son équivalent neuf.

La décote rapide des voitures neuves vous offre également l’opportunité d’acquérir un véhicule d’une marque premium, parfois inaccessible à l’état neuf. En regardant les prix du marché, peut-être ainsi vous offrirez-vous le véhicule d’exception dont vous rêvez depuis des années.

La perte de valeur d’un véhicule décroît moins rapidement après deux ans.. Votre auto d’occasion perdra donc moins de valeur qu’une neuve lorsque vous souhaiterez la revendre.

Financez votre projet

4. Le coût de l’assurance

Si plusieurs facteurs influencent le montant de la prime d’assurance, la valeur du véhicule est prépondérante.

Dans le cas où votre voiture de seconde main est un modèle premium récent, l’assurance restera élevée, et ce surtout si vous souscrivez à une formule omnium. Cependant, les occasions de plus de quatre ans n’en valent guère la peine. Vous pouvez alors opter pour une formule minimale avec une prime réduite.

5. La marge de négociation du prix

L’achat d’une voiture est en général l’objet d’une négociation où l’acheteur essaie de faire baisser le prix par rapport au prix demandé.

En choisissant d’acheter une voiture d’occasion, différents arguments sont aux mains de l’acheteur comme par exemple l’âge, les kilomètres parcourus ou l’état du véhicule. Il est ainsi possible de jouer sur un défaut, une bosse ou même une rayure sur la carrosserie pour faire diminuer le prix.

6. La garantie offerte par les professionnels

En achetant un véhicule d’occasion à un particulier ou à un professionnel, la garantie légale contre les vices cachés s’appliquera automatiquement. Cette dernière répond cependant à un certain nombre de critères assez lourds.

Lors de l’achat d’une voiture d’occasion chez un professionnel, ce dernier propose généralement une garantie commerciale, allant de quelques mois à deux ans, pour le moteur, la boîte et le pont du véhicule.

Il est dans l’intérêt des concessionnaires de marques automobiles de vous revendre une voiture en très bon état, étant donné que la renommée de leur marque est en jeu. Souvent, les marques premium possèdent leur propre circuit de revente pour leurs voitures d’occasion. Elles proposent des durées de garantie équivalentes, voire parfois supérieures, à celles de leurs véhicules neufs.

7. La disponibilité immédiate du véhicule

Les voitures d’occasion sont visibles et disponibles quasi immédiatement. Vous pourrez d’abord examiner les véhicules et même les essayer afin de vous faire une idée de leur fiabilité.

Dès que l’immatriculation, l’assurance et le paiement seront en ordre, vous n’aurez plus qu’à recevoir les clés du vendeur pour partir sur la route, et sans vous préoccuper d’un délai de livraison parfois bien long pour l’achat d’une voiture neuve.

Ces avantages sont donc la raison pour laquelle la majorité des belges font le choix de l’achat d’une voiture d’occasion. Il convient toutefois d’être vigilant sur certains points avant d’acheter un véhicule de seconde main et d’éviter ainsi certaines erreurs.

8 conseils pour acheter une voiture d’occasion

Que ce soit pour l’achat de votre voiture d’occasion chez un professionnel ou chez un particulier, il convient d’être bien préparé. Prendre des précautions vous évitera d’être piégé et de découvrir des vices cachés une fois en possession du véhicule.

1. Préparer votre achat

Avant de vous lancer dans la recherche d’une voiture d’occasion, il est nécessaire de savoir quel type de véhicule vous souhaitez acheter. Marque, modèle, essence ou diesel, berline, monospace ou SUV sont, entre autres, des questions que vous devez vous poser. Il convient également de réfléchir aux avantages et aux inconvénients des différentes options.

Il est également nécessaire de savoir si vous désirez effectuer vos recherches auprès d’un professionnel, d’un particulier ou auprès des deux. Un professionnel, surtout s’il est agent d’une marque, engage son image. Il a donc besoin de garder une réputation de fiabilité. L’avantage de s’orienter chez un professionnel pour l’achat d’une voiture d’occasion est qu’il offre une garantie, souvent d’un an ou deux.

Pour finir, il est important de se renseigner sur le prix des voitures d’occasion en consultant l’Argus ou les cotes de l’occasion dans Le Moniteur de l’Automobile.

2. Inspecter le moteur et d’autres aspects techniques

Si la mécanique n’est pas votre point fort, nous vous conseillons de vous faire accompagner par quelqu’un ayant un peu plus de connaissances. Il est toutefois possible d’être alerté par certains détails, et ce sans aucune connaissance en mécanique :

  • En soulevant le capot, vous aurez une idée du soin apporté à l’entretien. Attention toutefois, car un moteur trop propre peut être suspect ! Il convient donc de vérifier l’état des câbles, la présence d’huile, de rouille, etc.
  • Faites démarrer le moteur à froid. Le démarrage doit être immédiat et le bruit harmonieux,
  • Vérifiez les pneus : pour permettre à la voiture de rouler plusieurs milliers de kilomètres, les rainures doivent avoir une profondeur d’au moins 5 millimètres. Attention également, un essieu doit avoir les deux mêmes pneus,
  • Vérifiez les amortisseurs : il suffit d’exercer une pression sur la carrosserie au-dessus d’une roue. Un mouvement de ressort signifie que l’amortisseur est usé,
  • Pensez également à vérifier les clignotants, les phares ou les essuies-glaces.

3. Faites attentivement le tour du véhicule

Soyez vigilant à l’état extérieur et intérieur de la voiture. N’hésitez pas à vérifier tout défaut de corrosion sur le véhicule. Il est très important d’inspecter l’état de la carrosserie. En effet, l’état de cette dernière en dit beaucoup sur l’histoire de la voiture et le soin apporté par son propriétaire.

Des nuances différentes dans la couleur laissent deviner une réparation. Examinez le véhicule en plein jour afin de bien voir tous les défauts éventuels.

Contrôlez également l’intérieur du véhicule qui est lui aussi indicatif sur l’état et l’entretien de la voiture. Usure des tapis, état des sièges, tâches ou odeurs peuvent vous donner des indices. Si les sièges sont recouverts de housses, n’hésitez pas à regarder en dessous afin de voir que ces dernières ne cachent pas un problème.

4. Faites un essai sur route

Un essai sur route permet de vous faire une idée du comportement de la voiture en mouvement et donc de son état. Il est nécessaire de conduire le véhicule au moins quinze minutes pour connaître son état.

Voici quelques points sur lesquels être vigilant lorsque la voiture roule :

  • Le bruit émis par le moteur, la présence éventuelle de grincements ou d’autres bruits suspects,
  • Le maintien de cap en lâchant brièvement le volant,
  • Le contrôle du freinage,
  • Le contrôle de l’embrayage,
  • La présence de voyants qui s’allument,
  • La boîte de vitesses et le passage de vitesses qui doit se faire sans difficulté.

5. Vérifiez les documents de bord

Les documents de bord identifient la voiture et son propriétaire. Ces documents vous donnent également une idée précise de l’histoire du véhicule.

Pour dépister le vol ou d’autres trafics, il faut comparer le numéro du châssis réel et le NIV (numéro d’identification du véhicule) sur les divers documents obligatoires.

  • Le certificat de conformité donne en outre l’âge réel du véhicule,
  • Le certificat d’immatriculation permet de voir s’il y a eu plusieurs conducteurs,
  • Le Car Pass atteste du nombre de kilomètres,
  • Le certificat de visite au contrôle technique donne une idée de l’état du véhicule,
  • La facture d’achat montre le dernier prix d’achat,
  • Le carnet d’entretien illustre la régularité des entretiens de la voiture. Cela permet également de savoir combien de kilomètres vous séparent des prochaines révisions ou entretiens, parfois assez coûteux.

6. Points de vigilance administratifs

Avant tout achat, vérifiez la carte d’identité du vendeur afin de vérifier qu’il soit bel et bien le propriétaire du véhicule.

Soyez vigilant sur le fait que la voiture ne soit pas encore en cours de financement. En effet, si le propriétaire ne rembourse plus son crédit, le prêteur pourrait saisir cette voiture si elle a été mise en garantie.

Il convient d’être attentif au contrat de vente : n’oubliez pas d’en faire un et de le lire consciencieusement. En cas d’achat d’une voiture d’occasion auprès d’un professionnel, inquiétez-vous de la durée de la garantie.

7. Ne vous laissez pas emporter par un coup de cœur

Attention lorsque vous découvrez un véhicule avec une carrosserie impeccable qui a tout du véhicule de vos rêves à ne pas vous emballer. Poussez toujours les vérifications avant d’acheter une voiture d’occasion !

Financez votre projet

8. Préparez le financement avant de réaliser l’achat d’une voiture d’occasion

Deux crédits sont accessibles pour l’achat d’une voiture d’occasion :

  • Le prêt personnel sans affectation qui ne nécessite pas de justificatif ni de garantie mais qui a souvent un taux d’intérêt élevé.
  • Le crédit auto, dont le taux d’intérêt est intéressant, mais qui requiert un justificatif d’achat.

mozzeno propose un prêt voiture d’occasion collaboratif qui permet d’emprunter entre 1.250 et 50.000 €.

Personne qui monte sur une gyroroue, un nouveau moyen de transport

Quels sont les nouveaux moyens de transport ?

Lire la suite
les outils pour bricoler

Bricoler à moindre coût, c’est bien choisir son magasin

Lire la suite
faire ses comptes pour gérer son budget

Apprendre à gérer son budget

Lire la suite
Envie d'être informé(e) en priorité des promotions, nouvelles offres et actualités de notre communauté ?
S'inscrire à la newsletter
ASBL Becommerce VZW

mozzeno.com respecte le code de conduite (PDF) du Label BeCommerce

Je veux emprunter

Votre prêt, 100% digital, financé indirectement par des particuliers et des sociétés.

Prêt personnel Prêt professionnel
38.445.086,15 € déjà octroyés aux emprunteurs

Je veux investir

Activez votre capital dans des investissements concrets et locaux: des projets personnels et professionnels belges.

Découvrir les investissements
14.396.116,02 € déjà remboursés aux investisseurs
0 Shares
Share
Tweet
Share
0 Shares
Share
Tweet
Share