Découvrez les 6 règles d’or de la rénovation

Faut-il forcément faire appel à des professionnels pour rénover sa maison ? ‍Oui et non.

S’ il est souvent souhaitable de se faire aider pour les travaux les plus dangereux nécessitant un savoir-faire précis (tels que la rénovation du toit, l’électricité, …), il est tout à fait possible de réaliser la majeure partie de la rénovation soi-même !

Comment ? Nous vous dévoilons les 6 règles d’or qui vous aideront à y parvenir.

Financez votre projet

1. Prendre conscience de ses compétences et de ses incompétences

Dans le domaine de la rénovation, certains travaux ne demandent pas de grandes connaissances techniques et peuvent donc assez aisément être réalisés. D’autres, comme l’électricité, le chauffage, les sanitaires, le percement de murs ou la modification de la structure d’un bâtiment nécessitent des compétences précises et même quelquefois un permis de bâtir.

Avant de s’engager dans des travaux, il convient donc d’être bien conscient de ses propres limites et de connaître les personnes ressources et artisans qui pourront intervenir le cas échéant.

2. Réfléchir à la planification des travaux

Certains travaux doivent être effectués après d’autres dont ils dépendent ou qu’ils risqueraient de perturber. Ainsi, dans la mesure du possible, il vaut mieux peindre les murs avant de placer le revêtement définitif du sol.
Prendre le temps de mettre toutes les rénovations en perspective, réfléchir à leurs interactions, organiser leur succession, commander à temps les matériaux participent à la bonne avancée du projet.

3. Chercher conseils et modèles

Le bricoleur averti qui se lance dans une rénovation lourde d’un bâtiment bénéficie souvent d’une série de compétences acquises antérieurement. Le débutant, lui, a tout à apprendre.

  • La meilleure façon d’apprendre est de donner un coup de main à quelqu’un qui s’y connaît. C’est cette démarche qui guide les apprentis. Elle fonctionne par essais et erreurs ;
  • Demander conseils aux gens de métier est aussi une façon de s’assurer une bonne réussite ;
  • Internet regorge de conseils en tous genres, souvent assortis de tutoriels très explicites. Il existe aussi de nombreux forum de discussion ou communautés d’échange de conseils où il est possible de poser des questions ;
  • Enfin, des magasins de bricolage proposent carrément des cours pour les débutants.

4. Disposer de bons outils et machines

Du tournevis à la scie à onglet en passant par le niveau laser, les outils appropriés sont indispensables pour faire un travail convenable et rapide. Investir dans un bon outillage est loin d’être du gaspillage, même si l’investissement doit rester proportionnel à la dimension du chantier.

  • Il n’est pas toujours évident pour le bricoleur débutant de savoir quel est l’outil parfaitement adapté à son travail. Pour cela, une fois encore, les conseils d’un pro ou les recherches sur Internet permettent de trouver l’outil miraculeux pour un travail précis et sans énervement ;
  • Plus performantes encore que les outils, les machines électriques facilitent grandement le travail qui devient moins pénible et plus rapide. Les machines-outils sont aujourd’hui très diversifiées, simplifiées et adaptées à une grande variété de tâches. Beaucoup fonctionnent désormais sur batteries, avec des charges performantes ;
  • Enfin, pour la facilité, il est parfois nécessaire par réflexion et imagination de fabriquer soi-même l’outil utile à la situation. Scotch, morceau de bois ou de métal, petit point de colle… sont alors bien utiles ;
  • Certaines sociétés mettent en location outillage et machines, de la mini-grue à la ponceuse… Sur Internet, des sites proposent aussi ce matériel en location, en échange, ou en seconde main.

5. Veiller à la sécurité

Divers éléments concourent à la sécurité :

  • Un bon éclairage, indispensable pour faire du bon travail, est aussi une garantie pour éviter de se blesser ;
  • Un chantier propre et rangé, outre qu’il facilite le travail, fait gagner du temps pour retrouver outils et matériaux mais est aussi un gage de sécurité en évitant des chutes ;
  • Les protections corporelles, comme gants, lunettes sont vivement conseillées avec certains outils électriques comme la meuleuse à disque…

6. Prendre des photos et archiver les travaux

  • Grâce au smartphone, nous avons désormais un appareil photo à portée de main. Profitons-en pour garder la trace de la situation avant les travaux, surtout avant un démontage, mais aussi pendant les différentes phases. Il sera ainsi plus simple de remonter un objet, de savoir où passent une conduite ou un fil électrique…
  • Pour faciliter les éventuelles interventions futures, il est utile de garder en archives tous les documents, plans, photos, relatifs aux transformations effectuées.

Financez votre projet

Réaliser soi-même des rénovations est très intéressant d’un point de vue pécuniaire puisque cela permet d’éviter le coût de la main d’œuvre. Rénover une maison reste toutefois onéreux, car il faut s’équiper d’outils, de machines et commander des matériaux.
Pour faciliter ces investissements, regardez les offres de prêts collaboratifs de mozzeno.
mozzeno est la première plateforme de prêts collaboratifs de Belgique.

Des milliers de particuliers y ont déjà trouvé le financement indirect de leurs travaux grâce à d’autres particuliers investisseurs !

Envie d'être informé(e) en priorité des promotions, nouvelles offres et actualités de notre communauté ?
S'inscrire à la newsletter
ASBL Becommerce VZW

mozzeno.com respecte le code de conduite (PDF) du Label BeCommerce

Je veux emprunter

Votre prêt personnel ou professionnel, 100% digital, financé indirectement par des particuliers et des sociétés.

Prêt personnel Prêt professionnel
75.539.372,43 € déjà octroyés aux emprunteurs

Je veux investir

Activez votre capital dans des investissements concrets et locaux: des prêts personnels et professionnels en Belgique.

Découvrir les investissements
28.242.113,91 € déjà remboursés aux investisseurs
Share
Tweet
Share
Share
Tweet
Share